jeudi, décembre 15, 2016

13 décembre 2016: Le Conseil Communautaire a voté la FPU

Le 13 décembre 2016, le Conseil Communautaire du pays de Fayence  a voté la FPU - fiscalité professionnelle unique - par 23 voix pour,  4 voix contre et 5 abstentions. François Cavallier maire de Callian et Conseiller départemental était résolument contre au départ, au motif de la bonne gestion indépendante de sa commune - zone d'activités d'Agora, extension Agora Sud, et reste de terrains à occuper par une grande surface de type Darty, Castorama, Go Sport, Décathlon ou autre...  mais une position sans cohérence avec sa position d'élu du Conseil départemental.


La FPU s'inscrit logiquement dans la gestion d'un territoire comme le notre, organisé en intercommunalité. Si chaque commune veut garder la maîtrise de son développement économique - être plus attractive que sa voisine - pour que les entreprises viennent de préférence chez elle, alors à quoi sert l'intercommunalité?  Le développement mal maîtrisé de la plaine - particulièrement visible à Callian Montauroux - est le résultat de cette politique.

Maintenant que la FPU a été votée à une large majorité, il faut que la CdC continue de décliner son projet de territoire par objectifs tel que défini   par  le projet biennal du département, que les maires et la CdC signent tous les deux ans.  Le dernier date de la période 2013-2015 (voir ci-après).

Quand je vois la quantité de travail d'analyse et de réflexion que contiennent ces contrats de territoire successifs, tous dans la même direction, je ne comprends pas la découverte que font certains,  que le pays de Fayence doit se doter d'un projet de territoire, comme si celui-ci n'existait pas. Qu'est ce qu'on veut de plus?

Je sais que les 4 voix contre et les 5 abstentions reflètent de la méfiance à l'égard du fonctionnement de la CdC: une inflation des effectifs par des recrutements supplémentaires  chaque fois qu'il s'agit de traiter un sujet nouveau.  Les compétences des personnels déjà en place et d'élus communautaires dévoués doivent être utilisées. Le travail des fonctionnaires territoriaux du département et l'association Union économique du pays de Fayence doivent aussi être mis à contribution.
Plus:



2 commentaires:

  1. On ne peut qu'admirer les efforts faits dans ce blog pour présenter une information complète; nous, lecteurs ne faisons sans doute pas assez l'effort de lire ou même de parcourir ces documents officiels; j'ai donc regardé le Projet de Territoire 2013-2015 pour Fayence présenté par le CONSEIL GENERAL DU VAR cité dans ce blog, document de 145 pages!
    J'ai relevé page 9 la recommandation suivante: "Maîtriser,enrayer l'étalement urbain en concentrant l'offre de logements en centres-villages et en maîtrisant l'évolution des paysages"
    Mais une deuxième citation complémentaire de la précédente apparaît beaucoup plus alarmante. On lit page 111 dans le chapitre alimentation en eau potable "...la mise en service du forage de la Barrière par la Société E2S en 2006 a permis de sécuriser les secteur lors des années normales de pluviométrie et de consommation...En cas de sécheresse et dans les années à venir la production pourrait atteindre ses limites d'autant plus avec les débits réservés à la Siagnole" (explication: pour qu'elle ne soit pas complètement à sec...). Voilà une mise ne garde diplomatique mais claire:le risque de pénurie augmente...Avec toutes les conséquence que cela implique!
    Je rappelle que l'essentiel de l'alimentation en eau potable des 7 communes provient des source de la Siagnole et tout le dispositif permet une alimentation par gravité, ce qui nous permet de disposer d'une eau potable de qualité à un prix encore abordable...EN clair les débits d'étiage de la Siagnole sont très faibles et seront en période sécheresse inférieurs aux besoins des communes.on lira avec intérêt dans ce blog un article de 2008 intitulé: Pays de Fayence: Les sources de la Siagnole
    Cet exemple montre bien que des études prospectives ont été faîtes! Comme le dit Pierre Ratcliff: Qu'est ce qu'on veut de plus? je répondrai que les élus qui ne les ont pas lus les lisent et quand ils les ont lus qu'ils en tiennent compte; sinon on finira par penser que ce sont que des écrans de fumée..
    J.Récy

    RépondreSupprimer
  2. un peu de défense des élus pour changer : ce problème de ressource d'eau à coût bas est clairement l'une des sources de la limitation de la croissance locale actée par le scot en cours de finition (2° mouture après arrivée de bagnols).

    maintenant, si l'on s'en tient à la disponibilité, elle existe à travers le lac de st cassien et l'arrivée du canal de provence dans la plaine de fréjus ... sortez vos calculettes pour la facture!

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.