jeudi, décembre 22, 2016

Forces et faiblesses de la politique foncière agricole en France

Ce billet est extrait de la revue Chemins de Terre N°05 décembre 2016, une revue édité par l'association "Terre de liens".   
Éditorial de Freddy Le Saux président de Terre de liens. Deux cents fermes disparaissent toutes les semaines, concentrant le foncier aux mains d'un nombre toujours plus restreint d'acteurs. Cette concentration participe à un mouvement de financiarisation et d'industrialisation de l'agriculture. Le modèle agricole qui en résulte dépend fortement d'apport massif en capitaux et éloigne le pilotage de l'activité agricole du paysan vers les détenteurs de ces capitaux. Il incite aussi à des pratigues destructrices de l'environnement pour pouvoir rembourser ces investissements à court terme. Les revenus générés par ce modèle industriel et agro-affairiste sont en fait ponctionnés sur la nature et la société. Depuis 1960, la gouvernance foncière française, qui fait l'objet du dossier de ce numéro de Chemins de Terre, a permis de freiner la concenration foncière, notamment grâce au droit de préemption dont jouissent les Safer et au contrôle des structures (lire la suite). Mais ces dispositifs sont aujourd'hui contournés par des montages de sociétés qui rendent possible des projets industriels totalement opposés à l'agro-écologie et à l'agriculture paysanne. Suite...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.