samedi, mars 04, 2017

"Habiter c'est aussi se nourrir" . Pour un retour à l'agriculture de proximité

"Habiter c'est aussi  se nourrir" 

On y vient.... des " urbains" offrent  leurs  terrains pour s'assurer d'avoir des produits de qualité .... L' info vient d'une jeune ex-stagiaire documentaliste de MALTAE qui a découvert l'agriculture au lycée agricole d’Hyères ... elle habite dans les Bauges  vers Chambéry et après 6 ans de boite informatique à Grenoble, elle opère sa reconversion pour devenir maraîchère, à 32 ans...
Je vois cette offre de terrain par un restaurateur qui dispose d'un terrain de 2000m2 sur la presqu’île de Giens, et qui veut le mettre en culture pour produire des légumes. Il a lancé une offre sur le Bon Coin.

Voici l’annonce sur le bon coin

C'est une initiative intéressante et un processus qu'il faudrait promouvoir en pays de Fayence. Exemple:  le terrain offert pour la pépinière au carrefour de Colle-Noire à Montauroux ...  et d'autres.
Il faut d'abord avoir un débouché sûr pour assurer la viabilité du projet. C'est le cas de cette jeune femme à Giens puisqu'il s'agit d'un restaurateur; il garantit de prendre une part de la production; l'autre part se vendra sur le marché à mesure que la production se développera. En pays de Fayence ce seraient les cantines scolaires... Et le processus se conjugue aussi avec les AMAP... C'est donc le moyen de revenir à l'agriculture de proximité...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.