jeudi, mars 16, 2017

Info: Un appel à projets est en cours pour la réhabilitation de Fontsante

Un appel à projets est en cours pour la réhabilitation de la friche industrielle de Fontsante.
La commune de Callian propriétaire du terrain 1000 hectares sur lequel se trouve cette friche industrielle (90.5 hectares)  - l'ancienne mine de spath fluor de Fontsante fermée depuis 1987, a lancé un appel à projet pour la réhabilitation du site en éco-centre et de traitement recyclage valorisation de déchets.
Il s'agit d'un appel à projet, pas d'un marché de commande publique. La procédure est la même que celle qui fut appliquée pour la ferme photo-voltaïque d'Eneryo à l'ancienne décharge communale.
La commune choisira la proposition qui lui paraîtra la meilleure en fonction de ses objectifs, et de critères d'évaluation par une commission ad-hoc. Elle négociera avec le soumissionnaire qu'elle aura choisi, un bail emphytéotique avec prix de location du terrain; et il en résultera pour la CdC une taxe au titre de la FPU.

Plus:
  1. L'appel à projet (NB la date limite est portée au 13 avril 2017)
  2. Différence entre appel à projet et commande publique
  3. Mine de spath fluor de Fontsante (présentation)
  4. Mon dossier Fontsante

2 commentaires:

  1. Je lis page 3 du règlement, à la fin du premier paragraphe, cette phrase: "sables de décantation chargés principalement de fluorures et d'arsenic". Cette phrase est très regrettable car fausse. Les fluorures de calcium ont été concentrés par le processus d'enrichissement; ces minéraux sont donc peu présents dans les stériles rejetés, reflétant le rendement de l'enrichissement par broyage fin (0-160 microns) et flottation. Quant aux minéraux arséniés, ils étaient peu présents dans le minerai. Voir ma page consacrée à la minéralogie extraite de mon dossier Fonsante http://bit.ly/2nwD9wX

    Vous devriez mettre cette info en complément au dossier d'appel à projet... Car j'ai déjà eu des retours inquiets sur cette question en relation avec le lac de Saint-Cassien.

    Pour compléter voici des infos sur le procédé de traitement car on utilisait des additifs (réactifs dans notre métier) pour la flottation, mais ils ne sont pas toxiques Voir dans http://bit.ly/2nwBbwB à la section traitement du minerai.

    En voici l'extrait:
    >>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>
    Jusqu'en 1970, en l'absence d'une usine de flottation, seule la fluorite de qualité métallurgique était commercialisée. Dès 1971, la production s'était orientée vers les qualités destinées à l'industrie de l'aluminium et à l'industrie chimique. Sur le carreau de la mine, une usine de flottation d'une capacité de 60000 tonnes/an fut construite. Elle permettait à partir du tout-venant (CaF2: 44%, MgF2: 6%, BaSO4: 7,5%, Si02: 20%) préalablement concassé puis broyé à <150microns, l'obtention d'une pulpe épaisse qui, après filtration et séchage, donnait un concentré à 96-97% de CaF2, 1,5% MgF2, 0,7% BaSO4, 0,9% Si02 (spath chimique commercialisé). Ce sont donc principalement BaSO4 et SiO2 qui sont présents dans les sables, pas les fluorures et les autres éléments dont les arséniures à l'état de traces.

    La présence de sellaite (MgF2) en quantité croissante dans le minerai amena à mettre en oeuvre de nouvelles méthodes de traitement en vue de la récupération du fluorure de magnésium (en 1980, la récupération de MgF2 totale atteignait 49,7%). Voir cet autre site sur le MgF2.

    Afin d'éviter toute pollution extérieure, les rejets étaient déversés dans un bassin de décantation à l'ouest du puits d'extraction. (c'est le site de l'aéromodélisme aujourd'hui).

    SECTION DE CONCASSAGE : pas d'intérêt ici

    SECTION DE BROYAGE ? CLASSIFICATION : produisait une pulpe de granulométrie 0-160 microns

    SECTION DE FLOTTATION : La pulpe issue du classificateur était expédiée dans un cyclone de déschlammage permettant le réglage de la concentration puis dans des conditionneurs où elle était chauffée à 35°C par injection de vapeur pour introduction des réactifs (soude caustique, oléine, akypopress DB) avant d'être introduite dans le circuit des cellules de flottation composé de 66 cellules.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai lu attentivement le rapport Sol2E dans les annexes (lien). Ce rapport concerne la qualité des eaux souterraines dans l'optique de leur potabilisation éventuelle. Je confirme que la phrase de votre appel à projet est erronée dans le contexte des sables et rejets de l'usine de traitement (concentration) du minerai. Il faudra seulement que le soumissionnaire maintienne en état la digue de retenue des rejets vers le vallon des charretiers et que ceci soit contrôlé.

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.