vendredi, septembre 08, 2017

Inova Var Biomasse ou Sylviana : la centrale biomasse de Brignoles a été l'objet du Force et Confiance de la rentrée le 7 septembre 2017.


 La rencontre Force et Confiance de la rentrée, le 7 septembre 2017,  a été consacrée à la filière bois avec la participation d'Olivier Morino responsable de l'ONF (1) en pays de Fayence, et de Didier Savanier directeur de la centrale biomasse de Brignoles.

Cette centrale mise en service début 2016 avait fait couler beaucoup d'encre dans les médias (voir plus loin); la ville de Brignoles y était favorable - on le comprend - mais pas les communes voisines qui y totalement opposées de même que la Cofor  le syndicat des communes forestières du Var.

Lors de sa présentation qui a duré  près d'une heure, et de ses réponses aux questions de l'auditoire, Didier Savanier a repris tous les arguments pour le projet formulés  lors de l'enquête publique qui s'est déroulée en décembre 2012 (2). Le commissaire enquêteur  Arnaud d'Escrivan a adopté le point de vue d'Inova et a donné un avis favorable à la demande de réalisation du projet (3).

C'est la durabilité de l'approvisionnement en bois qui avait suscité les principales  critiques;  il m'a semblé hier soir que c'était  bien le cas après 1 an et demi d'exploitation: l'approvisionnement durable en bois n'est pas encore sécurisé, notamment auprès des  propriétaires privés.

Mon sentiment après cet exposé: Un exposé clair qui a montré la fragilité de la centrale pour son approvisionnement en bois. Ce serait un comble si ne réussissant pas à l'assurer ils devaient en importer du Canada, du Brésil ou de Suède... par ailleurs c'est en partie, de l'argent public qui a été investi via caisse des dépôts et BPI car aucun privé n'a voulu se lancer dans une opération dont la rentabilité économique est inférieure à 10%. Les coûts d'approvisionnement du bois sont élevés et variables selon les terrains, le relief, les conditions d'accès - exploitants forestiers, débardage, transports - le prix de vente de l'électricité est trop bas.... et la centrale ne vend pas de chaleur bien qu'ayant investi pour la récupérer, car les industriels et commerçants de la zone Brignoles Nicopolis ne sont pas demandeurs. C'est donc un projet qui demande une évolution favorable dans d'autres aspects dans l'avenir: transition énergétique, taxe carbone anti-fossiles, autres produits valorisés..

Autres éléments: il a été indiqué que la proportion grumes déchets verts évoluerait à l'avenir dans le sens d'une diminution des grumes. Et j'ai appris que le syndicat des propriétaires forestiers était sur le point d'obtenir que le pin d'Alep soit classé apte à la construction. Pour les propriétaires privés c'est une perspective importante de meilleure valorisation de leur bois mais qui viendra en concurrence quantités et prix avec les approvisionnements de la centrale. La cellule approvisionnement de la centrale s'emploie à mobiliser les propriétaires privés pour qu'ils acceptent d'approvisionner la centrale; mais selon un cahier des charges très contraignant du point de vue du respect de l'environnement, de la durabilité de la ressource par des prélèvements raisonnables et raisonnés! Bien que les prélèvements de bois dans les forêts du Var soient moindres que leur production naturelle, ce que montrent les spécialistes de la forêt, la mobilisation des propriétaires privés qui détiennent les 2 tiers de la surface forestière, n'a pas encore été assurée par suffisamment de contrats. Pour le moment c'est l'ONF qui joue le jeu, et ce en exploitant en régie. En exploitation de mines, quand on fait un projet, la ressource, c'est à dire les réserves en quantité et qualité, doivent être prouvées avant toute chose, selon le code JORC.

Inova Var Biomasse  c'est 65% groupe privé Altawest  et 35% par Caisse d'épargne Provence-Alpes-Corse,  Caisse d'épargne Côte d'Azur et BPI France. L'investissement de 90 M€ a été financé à 80% par le concours de ces banques, et 20% en fonds propres.
 

  1.  La forêt un milieu vivant  ONF
  2. Rapport du commissaire enquêteur Arnaud d'Escrivan 
  3. Sa lettre d'avis favorable
    1. Brignoles : Sylviana, énergie verte et vertueuse

Historique des débats sur cette centrale:
  1. Cœur du Var fait feu de tout bois contre Inova
  2. Projet Inova: la centrale à biomasse fait débat
  3. INOVA VAR BIOMASSE (IVB)
  4.  Le préfet et le directeur d'Inova Var Biomasse




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ce blog est ouvert à la contradiction par la voie de commentaires. Je tiens ce blog depuis fin 2005; je n'ai aucune ambition ni politique ni de notoriété. C'est mon travail de retraité pour la collectivité. Tout lecteur peut commenter sous email valide ou sous son nom. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie.
- Je modère tous les commentaires pour éviter le spam et d'autres entrées malheureuses possibles.
- Cela peut prendre un certain temps avant que votre commentaire n'apparaisse, surtout si je suis en déplacement.
- Je n'autorise pas les attaques personnelles. Je considère cependant que ces attaques sont différentes des attaques contre des idées soutenues par des personnes. Si vous souhaitez attaquer des idées, c'est bien, mais vous devez alors fournir des arguments et vous engager dans la discussion.
- Je n'autorise pas les commentaires susceptibles d'être diffamatoires (au mieux que je puisse juger car je ne suis pas juriste) ou qui utilisent un langage excessif qui n'est pas nécessaire pour l'argumentation présentée.
- Veuillez ne pas publier de liens vers des publicités - le commentaire sera simplement supprimé.
- Je suis pour la liberté d'expression, mais il faut être pertinent. La pertinence est mesurée par la façon dont le commentaire s'apparente au sujet du billet auquel le commentaire s'adresse. Si vous voulez juste parler de quelque chose, créez votre propre blog. Mais puisqu'il s'agit de mon blog, je vous invite à partager mon point de vue ou à rebondir sur les points de vue enregistrés par d'autres commentaires. Pour ou contre c'est bien.
- Je considère aussi que la liberté d'expression porte la responsabilité d'être le propriétaire de cette parole.

J'ai noté que ceux qui tombent dans les attaques personnelles (que je supprime) le font de manière anonyme... Ensuite, ils ont l'audace de suggérer que j'exerce la censure.