samedi, novembre 11, 2017

11 novembre 1917 - 11 novembre 2017

Le 11 novembre 1917 mon père avait 26 ans; mon beau père en avait 28. Ils étaient tous les deux au front... je ne sais où - sans doute Passchendaele et le chemin des Dames - car je ne leur ai pas demandé de retracer leur histoire de ces 4 ans de guerre. Je le regrette et c'est la raison pour laquelle je m'impose tous les ans ce moment de mémoire. Que tous y participent en ce 11 novembre 1917, 99è anniversaire de l'armistice du 11 novembre 1918 qui mit fin à cette guerre (2).
Le devoir de mémoire s'impose non seulement pour célébrer la victoire contre la barbarie mais aussi pour apprendre à tous nos jeunes ce qu'est la guerre entre les peuples, initiée par des "élites et des peuples" dans l'erreur. L'erreur est  dans notre ADN...  mais ça peut se corriger! du moins on corrige les erreurs passées et on en fait des nouvelles pour les suivants.
J'ai assisté à la cérémonie du 11 novembre à Tanneron. Voir sur ma page FB
Le maire  Robert Trabaud a lu le message du secrétaire d'état de la ministre des armées chargée des anciens combattants et victimes de la guerre (1); il a rendu hommage, en les appelant par leur nom, aux 19 Tanneronnais morts pour la France lors de la première guerre mondiale; et des enfants de l'école ont lu des lettres de combattants à leurs familles depuis les tranchées.
Plus:
  1. Message pour journée nationale pour la commémoration de la Victoire et de la paix.
  2. Guerre  1914-1918 et 1939-1945
  3. 100 ans de l'institution "pupilles de la nation".
  4. Le premier 11 novembre d’Emmanuel Macron
  5. Twitter hashtag 11novembre

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.