dimanche, mars 18, 2018

Les pirates des déchets du BTP enfin épinglés

5f7b3b3b8a26cb20c5149fe42d4149d5.jpg

Depuis 2014, des tonnes déblais ont échappé à tout traitement pour être déversé sans vergogne dans la nature entre le Var et les Alpes-Maritimes. Neuf personnes ont été mises en examen.
 
Plusieurs millions d'euros de préjudice, des tonnes de déchets dans la nature entre le Var et les Alpes-Maritimes, deux ans d'enquête sous la direction de trois juges d'instruction niçois. Neuf mises en examen, quinze camions saisis, trois personnes écrouées jeudi soir... Un vaste trafic lié à des déchets du bâtiment non traités et dissimulés vient d'être mis au jour. La justice reproche à certains professionnels du bâtiment du Var, de Menton et de Nice une escroquerie en bande organisée. D'autres personnes sont poursuivies pour recel de déchets de travaux publics qu'ils savaient provenir d'escroqueries. Il s'agit entre autres des déblais provenant du creusement du tunnel de Monaco ou de la future ligne ouest du tramway de Nice.  Laitance de ciment, béton souillé... ont parfois été mélangés avec de la terre pour mieux être dispersés dans l'environnement.... Lire la suite...


6 commentaires:

  1. le préjudice pour nous sera la remise en état du terrain: enlèvement des ces déchets et transport dans un site ISDI.... et encore sans compter le traitement. A charge de Montauroux et/ou de la CdC.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dis ceci si la phrase de l'article de Var Matin "Une société varoise de broyage-concassage, elle, a profité de ces déchets pour agrandir sa plate-forme." s'applique chez nous.

      Supprimer
  2. mais bien sur !!!
    il y a un proprietaire et un responsable de cette situation qu ils
    se débrouillent

    RépondreSupprimer
  3. Et en Pays de Fayence ,
    personnes de condamnés ou inquiétés ?

    RépondreSupprimer
  4. Que les "responsables" locaux se mobilisent contre ces magouilles? SVP, arrêtez, j'ai les lèvres gercées et rire me fait mal. A qui fera t on croire que toutes ces combines étaient ignorées. Le mal est fait et maintenant, il faut taper fort au portefeuille et la taule pour les donneurs d'ordre. Au de se prélasser dans leurs villas de rêvent qu'ils aillent peuple les geoles de la République ces mafieux. Qu'on leur colle le fisc aux basques en plus afin qu'ils se retrouvent à poil avant de passer leurs biens au nom de la belle mère ou d'un homme de paille.

    RépondreSupprimer
  5. Nous espérons enfin que sur le var aussi la justice pourra s'appliquer et condamner tous ceux qui ne respectent pas la loi et les citoyens,nous sommes toujours en attente d'une action judiciaire ou de police ou gendarmerie , y aura t-il d'autre procedure que la notre pour faire enlever les tonnes de terre déposées illégalement
    sur notre terrain ??

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s';exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés à postériori. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.