samedi, mars 24, 2018

L'Union Économique, acteur à part entière du Pays de Fayence


L'assemblée générale de l'Union économique  en Pays de Fayence (UEPF) s'est tenue lundi soir, dans la Maison de pays, en présence de Nicolas Martel. vice-président  la ComCom. accompagné de Samuel Bertrandy, chargé de mission à la ComCom et des élus de la C.C.I du Var. Suite...

Plus: Tout sur l'UEPF
et dans la rubrique du blog

4 commentaires:

  1. Tout ceci est bien sur le papier..
    Mais cette association + chargé économique de la comcom + délégué de la CCI = superposition,manque de visibilité et actions claires de chaucun,peu de résultats au final.
    D'ailleurs quand j'ai assisté à quelques rdv , il n'y a pas beaucoup de monde hormis les mêmes personnes que l'on retrouve en boucle dans les réunions d'autres institutions et associations locales.
    Bref ça tourne en rond depuis pas mal de temps dans ce pays de Fayence !

    RépondreSupprimer
  2. Tout a fait...de plus il est inacceptable qu un service public comme la com com soit en editrice d' un annuaire des professionnels du pays de fayence au travers de cette association si elle n y fait figurer que les membres de cette dite association..bravo le respect concurrence comcom...encore bel exemple d 'embrouille

    RépondreSupprimer
  3. Je copine..tu copines..carte avantage..preference entre membre..renvoi d ascenseur...tout cela sous l enseigne association et comcom...je ne suis pas sur qu appliquer cette pratique digne de club pro..soit ethique a un pouvoir public..personnellement ca me donne plutot envie de ne pas y aller pour eviter encore magouille et compagnie ainsi que petit affairiste...il serait temps que le niveau de maturite du sens public soit relevé...

    RépondreSupprimer
  4. Mais ce que vous décrivez porte un nom !
    cette subvention déguisée...
    Un annuaire de ce type se finance par des annonceurs qui y figurent.
    pas avec de l'argent public.

    RépondreSupprimer

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.