mardi, mai 01, 2018

Pourquoi ce jeune maraîcher fait le pari de l'agriculture locale


Dans les AM le déclin de l'agriculture est aussi sans appel:  mais des jeunes croient encore en vivre  pour certaines productions de proximité: ici le maraîchage à Levens.
Les chiffres des AM
  1. Le dernier recensement agricole (2013) dans les Alpes-Maritimes compte 1.675 exploitations agricoles dont 700 sont considérées comme professionnelles (le précédent recensement, en 2010, faisait état de 1.890 exploitations dont 770 professionnelles).
  2. L'âge moyen des exploitants est de 58 ans.
  3. Le nombre d'exploitations a baissé de 28 % entre 2000 et 2010, de 12 % de moins entre 2010 et 2015.
  4. Le chiffre d'affaires du secteur représente environ 70 millions d'euros dont 70 % pour la filière horticole (horticulture et pépinière, fruits et légumes) contre 91,5 millions d'euros en 2010.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s';exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés à postériori. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.