jeudi, juin 28, 2018

Fayence: la station d'essence SuperU au conseil municipal.

Le conseil municipal de Fayence qui s'est  déroulé ce 25 juin 2018 fut largement consacré - en ses questions diverses - à la station d'essence qui devait être  construite à côté  de l'école maternelle  le Colombier. Devant l'opposition des parents  d'élèves et des riverains immediats,  la direction du SuperU de Fayence a renoncé au permis de construire qui avait été demandé fin 2017 et qui  lui avait été accordé  le 22 mai 2018, alimentant ainsi l'idée que cette enseigne est soucieuse de ne pas choquer sa clientèle et du bien commun.​  Suite...

3 commentaires:

  1. 2 mn sur google suffisent pour connaître l'avis actuel des experts pollution et environnement : pas de nouvelle station à moins de 100m d'une population fragile (enfants, vieillards, malades).

    L'adjoint urbanisme de Fayence est en faute sur ce dossier et devrait remercier ses opposants qui lui évitent une bévue majeure, dont Super U a pris immédiatement conscience de son coté : 1 mn de plus sur google pour noter un risque de fermeture administrative avant ouverture mais après travaux ... à charge de qui?

    on retrouve là la légèreté de l'équipe municipale fayençoise, aucune vision à long terme et du bricolage au quotidien.

    RépondreSupprimer
  2. C'est justement cette "indépendance" dont vous parlez que le maire et son adjoint ne supportent pas ! Ce n'est pas nouveau.

    RépondreSupprimer
  3. MA LETTRE OUVERTE AUX FAYENCOIS

    Chers amis

    Je vous invite à lire la fameuse "lettre du maire", outil de campagne électorale permanent mis en place par JL Fabre depuis 3 ans et dans lequel l'opposition que je représente (certes "bien seule" mais élue de la République en 2014 au même titre que son équipe, avec près de 27% des voix ) n'a jamais eu l'espace d'expression auquel la loi l'oblige (soit 1500 caractères.. environ 1/2 page ).

    Ceci dit, j'attendais parmi les sujets, au moins quelques mots sur le fameux PC d'une station essence à côté de l'école maternelle, avec, si ce n'est un mea-culpa, une reconnaissance de l'engagement des habitants et des recours envoyés et reçus en mairie...et la reprise de la sage décision de M. Prou au nom de Super U. Que nenni ! RIEN !
    "NON... RIEN DE RIEN ... NON JE NE REGRETTE RIEN" doit il chantonner ! et c'est bien çà le PROBLEME !

    Chacun pourra ainsi se faire une idée précise, si ce n'était déjà fait, de la considération que celui que certains surnomment déjà notre "petit dictateur local" et son adjoint à l'urbanisme (le super adjoint aux supers pouvoirs...), ont pour leurs administrés: la population fayençoise, et plus particulièrement les parents, tous ces jeunes couples actifs qui contribuent à l'économie de notre commune, tout comme les riverains de ce projet, propriétaires actifs ou en retraite qui ont investi eux aussi sur Fayence.

    Donc:
    MERCI monsieur Sébastien PROU directeur de Super U Fayence, pour votre décision de bon sens, en retirant ce projet de ce terrain là. Vous avez entendu les fayençois, votre clientèle de toujours, et avez porté de l'intérêt à leurs préoccupations concernant la prévention voulue pour la santé et la sécurité de leurs enfants et de leur quartier. C'est un acte responsable de chef d'entreprise et de gestionnaire qui n'a pas attendu que les démarches légales aillent plus loin....
    Nous savons tous (comme le dit d'ailleurs votre spot publicitaire TV actuel) que vous êtes un bon partenaire de nos associations locales et les parents d'élèves, comme l'élue d'opposition que je suis actuellement, se souviendront de votre courage et de votre logique !

    J'en profite pour remercier plus particulièrement Madame J et Monsieur P (je me suis engagée à ne pas révéler l'identité de qui que ce soit sans leur accord express, la chasse aux sorcières étant pratiquée régulièrement par certains élus...) qui ont fait une énorme part du travail, m'apportant bien des éléments utiles à la rédaction du "recours amiable" et à la constitution du dossier du recours au préfet puis au TA s'il avait fallu ! Madame, monsieur, vous avez oeuvré pour la collectivité et l'intérêt général ; c'est assez "rare" de nos jours pour être souligné et félicité !

    J'espère que les fayençois se souviendront de cet épisode en 2020, parmi tant d'autres sujets pour lesquels le maire actuel et son équipe ne manifestent JAMAIS ni empathie et ni une once de volonté de "démocratie participative", évidemment nécessaire à ce type de projet !
    Encore merci et bravo à tous pour votre investissement !

    De mon côté je reste à l'écoute et au service des fayençois que je sers bénévolement depuis plus de 25 ans déjà, au travers de mes engagements associatifs et depuis 2014 au travers de mon engagement électoral.

    A très bientôt !
    Irène

    Irène GEAY
    Conseillère municipale de Fayence (Var)
    Administrateur élue du CCAS de Fayence
    Présidente de l'Amicale des Chercheurs d'Emplois Seniors du Var

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s';exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés à postériori. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.