samedi, septembre 29, 2018

Les maires ruraux du Var sont inquiets ....

Ils souffrent d'un manque d'écoute...

La ministre Jacqueline Gourault tente de les calmer

Claude Weil commente la politique de Macron

5 commentaires:

  1. Et les citoyens sont ils ecoutés par ces maires..pas convaincu

    RépondreSupprimer
  2. Faut parfois se questionner sur la gestion des finances...pendant des decennies les communes ont fait des depenses aveugles parce qu il y avait derriere des dotations des subventions...des adjoints nommes par cooinage en depit de leur capacites et aujourd hui les communes bien gerees patissent pour les autres...la gestion de l eau et l assainissement est un tres bel exemple..les communes en ordre des reseaux par un soucis de bonne gestion vont payer deux fois..la deuxieme etant pour les communes a la traine..

    RépondreSupprimer
  3. Vivement le regroupement des communes avec budget inter-communal et un conseil représentant l'ensemble de ces villages et petites villes.
    Le code Napoléonien est bien loin derrière nous ainsi que le découpage d'après-guerre !
    Alors arrêter de pleurer mesdames et messieurs les élus !
    Allons de l'avant et modernisons tout cela ,
    Arrêtons la gabegie !! et le copinage.

    RépondreSupprimer
  4. Et si le CDC organisait un referendum sur la/les fusion des communes
    Nous aurions enfin une vraie avancée démocratique
    Courage messieurs les politiques (messieurs à défaut de mairesses)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 2014 élections... le suffrage universel a désigné maires et conseillers municipaux et communautaires... Plus rien à dire, sauf erreurs ou dysfonctionnements sérieux qui fachent les électeurs. En Suisse il y a les référenda d'initiative populaire. Nous pas! mais on a maintenant les réseaux sociaux et ça a marché comme pour la station service à Fayence à côté de la maternelle du Colombier.

      Supprimer

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.