mardi, mai 18, 2010

Qualité et pollution des eaux: documentaire intéressant de F3

Ce documentaire très intéressant nous informe sur la pollution de notre eau par les produits organiques et chimiques: flocculants destinés à la clarifier, nitrates, pesticides, radioactivité dans les régions granitiques, médicaments etc... un tableau assez inquiétant; résultat de notre prolifération et du progrès de nos techniques... car les déchets qui résultent de nos techniques sont partout, et se résorbent dans les eaux que nous sont distribuées. Lire...

3 commentaires:

  1. Concernant ECOPHYTO 2018 - un plan pour réduire de moitié l'usage des pesticides si possible d'ici 2018. Ceci implique des changements structurels importants auxquels nous devrions être prêts avec nos agriculteurs. Baisse des rendements agricoles, baisse de leurs revenus - non il faudra accepter une hausse du prix de la nourriture (3 repas par jour c'est incompressible), donc une baisse de pouvoir d'achat sur d'autres choses moins essentielles, moins de transports de produits agricoles sur 4000km, moins d'excédents agricoles subventionnés par la PAC et exportés pour la ruine de l'agriculture vivrière des pays pauvres.... C'est un profond changement de notre système de production/consommation. Bref, on n'est pas au bout, et ce ne serait que 50% de réduction des pesticides principalement chez les céréaliers des grands bassins sédimentaires du centre de la France. À moins que d'autres crises imposent cela plus vite.

    RépondreSupprimer
  2. Concernant la qualité de notre eau de la Siagnole distribuée par E2S aux communes, puis chorée et distribuée aux habitants par les communes. L'eau de la Siagnole est une eau souterraine (karstique) de "bonne qualité pour les paramètres recherchés". Les nitrates valeur maxi 2.5mg/litre, valeur mini 1.3mg/litre sont bien en dessous de la norme qui est de 10mg/litre. Les pesticides ne sont pas mesurés. L'aquifer de Canjuers qui alimente les résurgences de la Siagnole au dessus des moulins de Mons n'est pas surmonté en surface par des exploitations agricoles intensives consommatrices d'engrais et de pesticides ni de batteries d'élevage intensifs. La chloration de l'eau par les communes dans les divers réservoirs assure la qualité sanitaire pour l'élimination des bactéries.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai vu ce documentaire et remarqué la réaction de certains maires face a des situations dangereuses. Cela allait du maire de Haute Vienne avec une eau chargée en radon qui avouait n'avoir pas d'argent pour changer les choses, aux gros cons arrogants de Seine et Marne, région de pollution des sols s'il en est (je connais, j'en suis originaire). Ces derniers maires de patelins peuplés de péquenods chasseurs de primes agricoles, eux memes polleurs devraient pouvoir etre poursuivis pénalement pour empoisonnement conscient.

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.