dimanche, janvier 09, 2011

Lac de St Cassien: panneaux d'information pour les pêcheurs.


Selon cet article de Var Matin, les pêcheurs mécontents vont bénéficier de panneaux pour leur dire où pêcher. Bien! Voyez l'info et la photo de nos édiles! Il serait aussi important que nos édiles se préoccupent de la réserve de Fondurane, que les gardes forestiers fassent leur travail ... car la réserve est en piteux état... Il serait bon qu'ils visitent la réserve en empruntant certains accès où les panneaux SIVOM semblent dater de la guerre 14-18.... Si le poisson abonde, il semble que les espèces ornithologiques soient en nette diminution... j'ai vu de nombreux corbeaux se nourrir de sacs en plastique laissés par nos visiteurs et pêcheurs qui, sauf erreur de ma part, n'ont pas le droit d'y pêcher.

3 commentaires:

  1. Je n'ai plus l'habitude de mettre des commentaires sur le blog, les réponses y sont souvent tranchées et le verbe haut, sans que l'on puisse vraiment débattre !
    Je vais tout de même me lancer dans l'exercice !
    Je ne vais pas vous contredire sur tous les points : oui, la réserve de Fondurane est dans un piètre état, et en tant que responsable du site, je suis prêt à accepter la critique. Je viens juste éclairer le pourquoi du comment !
    1 - Ma charge de travail équivaut à 1,5 salarié.
    2 - j'exerce sur un territoire qui équivaut à 1/3 du département du Var environ et nous intervenons en tant que gestionnaire ou expert sur 37 800 ha.
    3 - Les financements que nous recevons de la part de nos partenaires couvrent tout juste mon poste, vous comprendrez aisément que dans cette situation, nous ne pouvons donc pas embaucher malgré la charge de travail.

    Bref, je m'aperçois aussi mon cher Pierre, que vous êtes devin, nous venons de lancer avec le Syndicat Mixte de Développement Touristique de St Raphaël Pays de Fayence & de la Communauté de Communes du Pays de Fayence, une étude qui se concrétisera en 2011 sur la mise en valeur du patrimoine naturel, culturel et historique du site au travers un e-sentier. Ce projet, je l'espère, contribuera à rendre plus accueillant le site pour les promeneurs.

    Parallèlement, il est vrai que nous devons faire un effort sur la lutte contre les petites incivilités qui sont de mise sur le site. Je m'y emploie avec l'ensemble des forces de police (Garde pêche, Police de l'eau, ONF, ONCFS, Polices municipales, Gendarmerie...). Etant bien entendu que, le respect des règles en matière d'environnement passe après la sécurité des personnes et des biens.

    Sur le plan des connaissances, nous menons des études de suivi des milieux, de certaines espèces fragiles et des populations d'oiseaux. Après 7 ans de baisse de l'attractivité du site pour les oiseaux, l'année 2010 a été marquée par un retour des espèces remarquables (Héron pourpré, Bihoreau gris et Blongios nain). Il est vrai que du point de vu des hivernants, c'est pas encore terrible !

    Enfin, le droit de pêche s'applique sur Fondurane à hauteur de 6 mois par an. Conformément aux accords développés avec les sociétés et la Fédération de pêche du Var, le site est mis en réserve du 01/01 au 30/06 de chaque année pour garantir le renouvellement naturel de la ressource halieutique et maintenir la tranquillité nécessaire à la reproduction de la Faune. Les 6 derniers mois sont ouverts au droit de pêche.

    Il est facile de stigmatiser les pêcheurs, certes il y a encore beaucoup de chose à dire sur cette pratique. Mais nombreux de nos concitoyens utilisent le site comme un espace péri-urbain, un parc ; ce n'est pas le cas, le site fait partie du réseau des aires protégées au même titre qu'un parc national ou qu'une forêt domaniale, seul le degré de protection change !

    J'espère avoir répondu à vos interrogations.

    Pascal TARTARY
    Chargé de mission des espaces naturels
    Gestionnaire de la Réserve biologique de Fondurane

    RépondreSupprimer
  2. Merci Pascal de contribuer à l'information et à la qualité de ce blog. Je souhaite que 2011 soit riche de telles contributions des lecteurs.

    RépondreSupprimer
  3. La réserve de Fondurane dont Pascal Tartary est le gestionnaire, relève du Conservatoire Etudes des Écosystèmes de Provence (CEEP), une association loi 1901. Voir ici leur site web.

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.