mercredi, janvier 12, 2011

L'état du Queensland en Australie fait face à des inondations du type du déluge de la bible.


L'État du Queensland face à des inondations du type du déluge de la bible; le Queensland a la superficie de la France et de l'Allemagne 0.8 Millions de km2. La ville de Brisbane, 2 millions d'habitants, est sous la menace d'un barrage qui est censé protéger la ville et ses habitants d'inondations comme celles qui se sont déjà produites par le passé (1974). Les évacuations sont commencées car les autorités vont procéder à un vidage partiel du barrage. Les mêmes causes naturelles et humaines produisent les mêmes effets... Des pluies diluviennes et persistantes dues à la conjonction de facteurs météorologiques, une occupation humaine concentrée dans des zones inondables censées être protégées par la construction d'un barrage! Cela fait penser toutes proportions gardées à Malpasset le 10 décembre 1959, et aux inondations du Var en juin 2010. Voir le reportage de la BBC.

1 commentaire:

  1. Zone inondable aussi la plaine de Callian. Mais on continue les constructions... Ou peut être demain en serons nous plus sur le PLU? Que le maire nous annonce l'arrêt de toutes constructions ou bétonnage dans la plaine, et on l'applaudira!

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.