dimanche, septembre 11, 2016

Le "Force et Confiance" de la rentrée 2016 consacré au tourisme


Je ne  ferai pas un  compte rendu journalistique de ce  "Force et Confiance" mais donnerai mon ressenti lors de cet événement. Ça vaut ce que ça vaut du point de vue de la pertinence.  Chacun peut avoir pensé différemment.
Cette rentrée de l'association "Force et Confiance" fut consacrée au tourisme en.pays de Fayence saison été 2016 selon ses organisateurs. Force est de constater que les  différents intervenants avaient des pensées différentes. Le but d'une telle rencontre est de permettre l'expression de telles différences. J'ai adhéré à F&C pour cela. Non pour soutenir sans conditions François Cavalier dans son action, ni ses ambitions politiques, au demeurant respectables.

Cela dit, la  réunion à commencé par les courtes interventions des directeurs du domaine de Fayence qui nous accueillait et de Château Camiole de Callian. Celui du golf de Terre Blanche n'est pas venu on ne sait pas pourquoi. Les deux domaines ont eu un début de saison satisfaisant, mais une moindre fréquentation après l'attentat du 14 juillet à Nice.
Rappels: le domaine de Fayence et Château Camiole  sont des résidences construites en appartements et quelques villas (Camiole)  et villas individuelles (Fayence) autour d'infrastructures communes, vendues sur le marché immobilier avec des contrats de location longue durée (bails locatifs bailleurs-preneurs comme celui-ci). Les deux résidences ont connu des difficultés successives dans ce modèle économique. Domaine de Fayence appartient aujourd'hui à Lagrange Patrimoine  (Pierre et Vacances était aussi sur les rangs lors de la reprise). Château Camiole construite par le promoteur Jean Claude Lion appartient encore sauf erreur, à MMV et voir mon billet sur l'histoire mais beaucoup de liens sont devenus morts.
Après cette introduction Camille Bouge maire de Tourettes et vice président de la commission tourisme au sein de la CdC nous a fait un exposé sur le changement majeur qui interviendra le 1/1/2017: la CdC aura le tourisme comme compétence obligatoire; un office intercommunal de tourisme sera créé; les offices de tourisme des communes seront supprimés et remplacés par des "Bureaux d'Information touristiques" (BIT); les personnels en place (fonctionnaires territoriaux) seront mutés à la CdC. Il a ensuite rappelé nos liens avec la centrale de réservations Esterel Côte d'Azur Tourisme, puis indiqué que la CdC avait pris un partenartiat avec Tourisme Côte d'Azur Mandelieu et Cannes
Nous avons eu ensuite une présentation par Marjorie Ughetto de ses activités de naturaliste dans les pays du Var, déplorant, sauf à Callian, ne pas être connue des offices de tourisme. A quoi René Ugo lui a répondu que le tourisme n'était pas que le naturalisme, mais bien d'autres aspects. J'ai tenu à dire en effet que cela est évident: patrimoine architectural et culturel, agriculture, sylvo-pastoralisme, vigne, plantes à parfums, activités dans les villages... René Ugo a tenu ensuite à justifier le passage à l'office intercommunal de tourisme. Mais Camille Bouge a  précisé que les communes resteraient ?maîtres? chez elles, la CdC ayant pour rôle de promouvoir la "destination pays de Fayence".
Là mon sentiment est le suivant: au niveau de la CdC on ne sait pas bien ce qu'on va faire (programme d'objectifs), comment et avec quels moyens. Les fonds distribués au titre de la loi NOTRe vont arriver et qu'en fera-t-on? Comme l'a dit Camillle Bouge la CdC se compose de 9 communes dont aucune n'est plus grande que les autres - ce qui veut dire à mon sens - qu'elles ont chacune leur identité, leur patrimoine, leurs sites à valoriser et visiter. Son propos  "il faudra que que chaque BIT fasse la promotion des BIT des autres communes" me paraît farfelu!!!!
Chaque commune a une organisation propre de son tourisme via des activités festives et culturelles, des visites guidées ou non d'éléments de son patrimoine, des sentiers de randonnée fléchés etc...Je ne vois pas un office intercommunal de tourisme se substituer à ces organisations qui impliquent des associations et des bénévoles, mobilisées autour d'objectifs communs dans chaque commune. ll faudra donc trouver des modes de fonctionnement qui préservent cela, sinon beaucoup d'activités qui sous tendent le tourisme local risquent de disparaître ou de tomber en sommeil.
Il y eut ensuite des interventions d'un hôtelier et de commerçants. Mais il y avait très peu de représentants de PME travaillant dans le tourisme dans l'assistance, du moins à ma connaissance!
J'ai interrogé Fançois Cavallier sur l'initiative européenne porté par le déparement de route EuroVélo08 Béziers-Monaco concernant la vente dans les années 1990 d'anciennes gares à des particuliers. Il a répondu que des procédures à l'amiable pour le passage auraient lieu et que le cas échéant on procéderait par déclarations d'utilité publique.

En finale j'ai allumé un incendie  qui s'est propagé violemment après la fin, en taclant Camille Bouge sur le trafic  intense de semi-remorques qui amènent des déchets du BTP dans le pays de Fayence en provenance des AM. Où vont ces déchets?  Il a répondu, qu'il fallait bien traiter les déchets et qu'il était soucieux de préserver le caractère agricole et naturel de Tourettes. Pour référence sur ce point voir Var Environnement et FC Aménagements devant le marché paysan.

Plus: site web de Force et Confiance

clips video You Tube
- l'intervention de Camille Bouge 
- l'intervention de René Ugo
- l'intervention du directeur de Château Camiole
et celle de la directrice du domaine de Fayence (photo)

5 commentaires:

  1. Camille Bouge langue de bois et braguette de riz

    RépondreSupprimer
  2. Pierre alors des précisions, merci pour ce lien : --J'ai surtout situé le territoire du pays de Fayence entre 2 parcs naturels régionaux et j'ai indiqué que je faisais monter de nombreux groupes, résidents chez les hébergeurs de la côte. --Je n'ai jamais dit que je n'étais pas connue des OT, pas du tout vous avez mal entendu, j'ai dit qu'à Fayence, on m'avait dit "vous habitez Montauroux donc on fera pas votre pub" et j'ai bien indiqué que je parle du debut des années 2000. J'aurais pu parler de celui de Bagnols en Forêts qui a toujours fait la promotion de mon activité et quelquesoit la localisation des sorties et pourtant Bagnols vient de rentrer dans notre comcom et là dessus Mr Ugo a acquiescé et a indiqué qu'effectivement "chacun s'occupe de son clocher ici et cela dure encore". --J'ai rajouté aussi que je fais partie des prestataires qui ont essuyé les plats ! Pour caricaturer : je suis un "gens pas d'ici" qui faitt découvrir "le ici" "sans d'être d'ici" (et pourtant ...) --je suis naturaliste et guide donc je ne fais pas que du "naturaliste" comme vous dites ; mes thèmes sont multiples et ils ne peuvent que l'être car tout est lié ( je ne fais pas que compter fleurettes ;-)) Je fais découvrir et même "j'enseigne" les mondes de la vigne et l'olivier, des plantes à parfums et son histoire, les industries de la forêt (chauffournier, gemmeur, enguentier, charbonnier ...), sur les activités des villages, le sylvo-pastoralisme, les chasses traditionnelles, l'agriculture, l'archéologie, la paléontologie, la géologie, l'ethnobotanique, l'entomologie ... oui le patrimoine culturel et naturel car je suis naturaliste et guide. Et comme je suis naturaliste, ce fameux paysage qu'ici tout le monde aime et veut préserver et utilise surtout, je le vois aussi en tant que naturaliste, je l'analyse aussi en tant que naturaliste, ce paysage est constitué uniquement d'êtres vivants (forêts, garrigues, zones cultivées) à fleur de reliefs variés et il a "des histoires". Je lis le sol, je lis les roches, je lis les champs, je lis les forêts et les rivières et même les lacs. Les gens en général ont une si faible connaissance de la nature qu'ils ignorent à quel point il est possible d'avoir autant de connaissances sur elle. Alors le métier de guide naturaliste est caricaturé à "se balader pour parler des fleurs et des animaux". POur ceux qui ont lu jusque là : je rapelle qu'on est une porte d'entrée du Var.

    RépondreSupprimer
  3. Il faudra surtout sortir de cette éternelle vision passéiste qui consiste à poursuivre cette culture du chacun chez soi !

    RépondreSupprimer
  4. Je ne suis pas un familier de Marjorie Ughetto et donc je prétends à l'objectivité la concernant. J'ai participé à plusieurs de ses sorties très bien documentées avec mes enfants et petits enfants. Si les "gensses " d'ici trouvent qu'elle ne leur convient pas qu'ils tentent d'avoir ne serait ce que le dixième de sa culture locale en termes de paysages, terrains, geologie, faune, etc... Tous ceux que je connais ne lui arrivent pas à la cheville. Mais, bien sur, comme me l'a dit une fois un bon assisté local: "c'est une commerçante qui fait payer ses sorties". Ce zèbre préfère sans doute les bons a rien et feignants qui, eux de font payer à ne rien foutre.

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.