mercredi, octobre 19, 2016

Electricité en pays de Fayence

A propos des travaux en cours depuis des mois pour enterrer les lignes haute tension et renforcer le réseau électrique en passant de 20000V à 90000V 

Rappel sur notre réseau électrique.


Situé entre les départements du Var et des Alpes Maritimes, le bassin de la Siagne comporte trois aménagements hydroélectriques dédiés à la production d’énergie renouvelable et au partage de la ressource en eau : la centrale de la Siagne, le barrage de Saint-Cassien et le barrage de Tanneron le Tignet situé en aval.



Situé entre Fréjus et Grasse, le barrage de Saint-Cassien se compose d’une digue en alluvions constituée d’un million de m3 de matériaux.

Achevé en 1966, il mesure 210 m de long et 66 m de haut. La retenue stocke 60 millions de m3 d’eau pour une superficie de 430 hectares. Elle est alimentée par les eaux du Biançon, affluent de la Siagne, et par les eaux de la Siagne. Ces dernières sont captées par la prise d’eau de Montauroux, à l’aval de Saint-Cézaire et acheminées par une dérivation constituée d’un canal et d’une galerie souterraine de 3 km.

La centrale de Saint-Cassien turbine l’eau stockée dans le barrage et la restitue dans la retenue de Tanneron-le-Tignet, située immédiatement à l’aval.

Elle dispose d’une puissance installée de 20 MW et sa production annuelle correspond à la consommation d’une ville de 20 000 habitants.

BarrageVuedeface01BarrageVuedeface02

Au cœur du partage de l’eau

Au-delà de ses missions premières qui sont de satisfaire les besoins en électricité de ses clients et de contribuer à la sécurisation du réseau électrique, EDF contribue avec les pouvoirs publics à une gestion équilibrée des différents usages de l’eau : l’alimentation en eau potable et industrielle, l’irrigation des terres agricoles et les activités touristiques qui se développent autour des retenues.
Le barrage de Saint-Cassien est un barrage à buts multiples.

BArragecoeurAinsi, si l’aménagement hydroélectrique de Saint-Cassien joue un rôle important dans la production d’électricité de l’Est de la région PACA, il permet aussi l’alimentation en eau de l’Est varois et d’une partie des Alpes-Maritimes.
16,6 millions de m3 d’eau sont dédiés à l’alimentation des villes du 06, via les ouvrages du SICASIL (Syndicat de l’eau potable du grand bassin cannois). La même quantité d’eau est à la disposition de la Société du Canal de Provence (SCP) pour répondre aux besoins en eau potable, industrielle et agricole de l’Est varois. Afin de sécuriser l’alimentation en eau du territoire, chacun de ces partenaires dispose par ailleurs d‘une réserve de 10 millions de m3 accessible en cas de sécheresse, quand les ressources naturelles en eau sont insuffisantes.
Ce barrage a également pour vocation de participer à la régulation des crues. Il peut en effet stocker 10 millions de m3 supplémentaire. Au delà de ce volume, lorsque la retenue atteint un niveau élevé, l'eau s'écoule par un seuil dédié à cet effet, situé à coté du barrage.

Enfin, le lac de Saint-Cassien est devenu un site touristique très fréquenté en été, réputé pour la pratique de l’aviron et la pêche. Il joue aussi un rôle important dans la lutte contre les incendies en permettant l’écopage aérien des canadairs.

Une gestion maîtrisée

EDF adapte la gestion de la retenue de Saint-Cassien, en intégrant le rôle multi-usage de l’aménagement. Elle correspond à un cycle :
-au cours de l’automne et de l’hiver, la réserve d’eau disponible est utilisée pour produire de l’énergie renouvelable et les programmes de production permettent de répondre aux besoins d’électricité des clients en période de froid.
-à partir du mois de mars, l’objectif est de garantir le remplissage de la retenue pour la saison estivale. La reconstitution des réserves permet en effet de garantir la sécurisation de l’alimentation en eau potable du territoire, les besoins étant très importants durant tout l’été et jusqu’à fin septembre.
-on assiste ensuite à la période de fortes précipitations et de hautes eaux qui permet à nouveau le remplissage de la retenue avant l’hiver afin qu’elle puisse assurer sa vocation énergétique.
Un Comité de gestion de Saint-Cassien a été créé, à l’initiative des Préfectures 06 et 83. Il réunit chaque année, début mai, EDF, le SICASIL, SCP, les services de l’Etat, les représentants du Conseil régional PACA et des conseils généraux du 06 et du 83, pour faire le point sur les ressources en eau disponibles et la stratégie de gestion de la retenue.

La surveillance du barrage

Les exploitants d’EDF exercent une surveillance permanente du barrage. Plus d’une centaine d’appareils de mesure sont installés sur cet ouvrage et des tournées sont très régulièrement effectuées pour suivre le comportement et le bon état de l’aménagement, sous le contrôle de la DREAL ( Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement).

Hydroélectricité et biodiversité

La présence des aménagements hydroélectriques, en modifiant les caractéristiques de la rivière, peut créer des conditions écologiques favorables à la mise en place de nouveaux milieux et espèces. Afin d’œuvrer à la préservation de ces milieux, EDF est partenaire du Conservatoire Etude Ecosystème de Provence (CEEP). Ainsi, la présence du barrage de Saint-Cassien a conduit à la formation de nombreuses zones humides d’intérêt patrimonial. La réserve biologique de Fondurane, ainsi que le marais de la Fustière aux abords de la retenue, abritent des espèces telles que la Cistude d’Europe (tortue) et l’hirondelle rousseline. Des études et des inventaires sont réalisés en vue d’identifier les enjeux de conservation du site et de proposer des plans de gestion adaptés à la préservation de ces espèces.


Source :


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.