vendredi, janvier 13, 2017

La crise démocratique et ses répercussions en pays de Fayence

​Voici un article intéressant qui peut éclairer les problèmes de notre développement local; une relation avec le peu de succès de notre CdC à réaliser les économies d'échelle que nous sommes en droit d'attendre, le développement économique souhaité et le passage à la fiscalité professionnelle unique en 2017.
L'économiste Laurent Davezies a observé les impacts de la crise et de la mondialisation sur l'ensemble des zones d'emploi françaises. Une grille d'analyse originale pour comprendre le développement local.
La science économique s'intéresse traditionnellement peu aux territoires. Pourquoi ?
Des auteurs comme William Alonso dans les années 1970 ont travaillé sur ce sujet, notamment par le biais de l'économie urbaine, ou d'autres sur la théorie de la base économique (voir encadré). Mais la plupart des travaux consistaient à transposer à l'échelle des territoires les modèles appliqués au niveau national. Ainsi, les territoires sont longtemps restés les parents pauvres de la science économique, en particulier en France. Celle-ci demeure en effet une discipline très tournée vers l'abstraction, alors que chaque territoire est singulier et s'ancre fortement dans la réalité. On peut faire un échantillon représentatif de consommateurs, d'électeurs, mais non de territoires. On peut forger une théorie générale de la monnaie, mais non des territoires. Suite...

  1. Plus: Laurent Davezies  sur les territoires du Var 
  2. Diagnostic territorial du pays de Fayence  
  3. La nouvelle question territoriale 
  4. Les moteurs du développement en pays de Fayence  
  5. Extraits de l'étude de l'économiste Laurent Davezies sur le SCoT du pays de Fayence

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.