lundi, décembre 21, 2009

Consommateurs; nous pouvons faire bouger les choses!

Nous n'avons pas encore pris conscience de notre énorme pouvoir de consommateurs. Face à la globalisation qui délocalise nos industries et leurs emplois, qui conduit à la croissance des inégalités et à l'appauvrissement de toute une partie de notre communauté, il faut cesser d'acheter à ceux qui détruisent notre tissus social, notamment Chinois. Et revenons le plus possible à une production locale. Le lien titre l'évoque pour nos productions agricoles (agir par la consommation).

12 commentaires:

  1. « Consommateurs; nous pouvons faire bouger les choses! »
    « Nous n'avons pas encore pris conscience de notre énorme pouvoir de consommateurs. » « (agir par la consommation). »
    Comme l’a suggéré un anonyme dans l’affaire Hyper U boycotter
    pour les fêtes de fin d’année le Super U ? Cela peut être un signal pour marquer sa désapprobation de construire sur un terrain agricole un Hyper U ! Marc PROU sera sensible à son tiroir caisse …

    RépondreSupprimer
  2. On me dira que le commerce international est bon pour tout le monde; acheter des produits chinois - tout commence à être fabriqué enb Chine, il suffit de regarder les étiquettes - c'est aussi leur vendre des TGV, des airbus, des navires et des armements. Nos industriels du textile, des machines outils, nos sidérurgistes, nos fabricants de chaussures, et autres manufacturiers... qu'en pensent-ils? il y a longtemps qu'ils ont renoncé à être compétitifs dans le commerce international, face à des chinois qui gagnent 20-30 fois moins que nous, n'ont pas de sécurité sociale et sont parqués dans les zones franches de Shanghai, Canton pour fabriquer ce qu'on leur importe. Alors qu'allons nous devenir? des spécialistes du tourisme, des constructeurs d'avions et de TGV; c'est la diversité des emplois qui est menacée... nous ne pouvons pas tous être dans le tourisme, les avions et les TGV! La Chine a un excédent de balance de paiements de 372 milliards de dollars; la France un déficit de 30.6 milliards (chiffres 2008); les États-Unis 731 milliards de déficit mais ils tiennent la monnaie internationale et sont les gendarmes du monde. Voir ici. Savoir que la somme de toutes les balances de paiement est nulle, car les excédents des uns correspondent à des déficits d'autres.

    RépondreSupprimer
  3. Acheter sept jouets sur dix en CHINE,
    l'illusion de sept français sur dix de se croire encore riche... mais ces fameux jouets viennent par des intermédiaires "français", ceux qui font parti des trois sur dix qui s'en mettent plein la "fouille" en agitant comme toujours l'identité nationale ! et comme celà ne va pas encore assez vite, on envoie FIFI,*
    dit fillon, demander l'absolution..
    c'est aussi vrai que nos créanciers que sont les chinois ne seraient pas très contents si l'on se mettait à boycotter leur produit, mais comme les français sont assez.... ils feront donc semblant... et la face est sauvée.
    Simple question : jusqu'à quand ???

    RépondreSupprimer
  4. Aflelou pour couler tout le monde, pour le prix d'une paire de lunette il vous en donne trois ! Ce qu'il oublie de dire, que plus rien de fabriqué en FRANCE tout à l'étranger, et surtout, des revendeurs en général en faillite? OU OBLIGES DE SE RANGER sous
    des banières "vu à la télé" !
    Quant aux verres, en général spécialité de la région de SAINT CLAUDE, sont fabriqués en COREE ! espérons ne pas entrer en guerre avec eux, sinon, comment faire mon prochain chèque aux impots si tout à coup j'ai besoin de lunette.
    simple question bien entendu.

    RépondreSupprimer
  5. Faux. Les chinois payent les brevets.
    aujourd'hui fabriquants, un jour surement ils feront transformer à bas coups : ici, en FRANCE !!!

    RépondreSupprimer
  6. Déjà sous GISCARD, lorsque les frères DALTON gros importateurs de soierie de CHINE, niaient leurs importations en faisant l'apologie des soiries de LYON... déjà à cette époque cet état de fait était cautionné et il n'y avait pas de TGV ou AIRBUS !!!

    RépondreSupprimer
  7. Peut-être qu'il nous restera les mouchoirs... de CHOLET !!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  8. BLA BLA DITES MOI COMMENT FONT LES MOYENS DEVENUS PAUVRE PAR LE SYSTEME FRANCAIS ET LES PAUVRES DEVENUS PLUS RIEN . TOUS CES GENS NE PEUVENT MEME PAS ACHETER MOINS CHER VENANT DE CHINE NE PEUVENT MEME PAS SE NOURRIR CORRECTEMENT
    N ONT PLUS LA FORCE DE PENSER DIGNEMENT ALORS FRANCE CHINE ECT LE DEBAS EST BIEN PLUS PROFOND ET LE GOUVERNEMENT NOUS IMPOSE SONT DEBAT SUR L IDENTITE DU GRAND
    N IMPORTE QUOI.
    SV

    RépondreSupprimer
  9. Ce que vous dites est précisément un des effets les plus néfastes de la mondialisation poursuivie depuis 30 dans notre pays. Ne pouvant pas soutenir la concurrence avec des pays où le cout de la main d'œuvre 10-20 fois plus faible que chez nous, voire 20-30 fois moins, nombre de nos industries doivent cesser leur activité en France, soit complètement ou se délocaliser. Soutenir la concurrence c'est accroitre sa productivité par l'investissement et l'organisation, ou avoir un taux de change qui assure cette compétitivité. L'usage du taux change nous est désormais interdit. Et l'accroissement de la productivité a des limites. Comme les français qui ont un emploi sont protégés de la baisse de leurs salaires par notre système social - notamment les fonctionnaires qui représentent 25% de la population active - l'ajustement imposé par cette concurrence se fait par le chômage de 10% de la population en âge de travailler; et parmi ceux-ci il y a encore des inégalités puisque certains voient leurs revenus tomber en dessous du seuil de pauvreté qui est 60% du salaire médian de 1500€/mois cad. 900€/mois. Et certains sont encore en dessous de cela, et même avec rien du tout. Ce sont ceux-là que vous évoquez; ce sont les victimes les plus atteintes par la mondialisation. Consommons local, régional, français et européen. Cessons d'acheter Chinois. Exerçons notre pouvoir de consommateurs.

    RépondreSupprimer
  10. Une émission hier au soir à la TV mardi 5 janvier a sujet des OGM,
    - A FAIRE FREMIR - en reprenant le titre du livre de JEAN PIERRE PHILIPPE mari de NATHALIE KUSCIESCO MORIZET :
    " où c kon va com çà ? " ....

    RépondreSupprimer
  11. Ce que nous consommons vient en grande partie de Chine, soit, mais ces fameux "produits", car aujourd'hui tout est devenu un produit, ces fameux produits donc viennent via des IMPORTATEURS qui EUX ne souffrent pas de la crise.
    Comment sont ils taxés ? et comment se fait-il que l'ensemble des produits chinois revendus en FRANCE ne sont pas très loin des
    prix locaux... Bouffer du chinois OK mais SVP au prix chinois, NON ??

    RépondreSupprimer
  12. Acheter des produits chinois via des importateurs français, il y a bien entedu deux parties baisées,
    les chinois d'un côté, et nous Français consommateurs. Le pire, se sont donc en général des importateurs français en accord avec TOUS LES GOUVERNEMENTS, qui s'enrichissent... donc il y a un malaise, non ? et en plus on paiera une taxe carbone.... a moins bien sûr qu'avec mon Q.I très faible je suis entrain de me mettre un doigt... dans l'oeil ?

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.