jeudi, août 26, 2010

CEI "Pour un développement durable en pays de Fayence"

Dans la situation actuelle de poursuite du développement de la plaine, le règlement de publicité en panne, les PLU de plusieurs communes toujours inopérants, le SCOT de la CdC qui avance au pas de l'escargot... il est bon de relire la synthèse de CEI datant du 27 janvier 2007 "Pour un développement durable en pays de Fayence". Une synthèse qui concorde avec les "dires de l'État" et les analyses de ce blog. Lire...

CEI s'est dissoute le 15 janvier 2010 mais son remarquable travail reste disponible. Lien.

13 commentaires:

  1. lecture recommandée à tous nos élus à qui le texte aurait pu échapper, et à tout fayençois sensible au devenir du pays de fayence

    RépondreSupprimer
  2. J'ai vu hier (27/8) un agent de la DDE qui prenait des photos des panneaux publicitaires au bord de la route. Alors???

    RépondreSupprimer
  3. 20 %de logements sociaux, un office de l'urbanisme et du logement, des aires d'accueil pour les gens du voyage autant de thèmes développés par une infime franche de la population du canton qui n'ose pas afficher ses couleurs. Celles du noir, rouge, rose et vert réunis contre les 65 % d'électeurs qui ont, eux, fait confiance en 2007 à Nicolas Sarkosy et qui poursuivrons en 2012. Qu'on se le dise !
    JP.B.

    RépondreSupprimer
  4. @JPB
    C'est vrai que le Var et plus encore le canton de Fayence, ont voté massivement (plus de 65%) pour Sarkozy en 2007 (lien). Cela veut-il dire que les gens sont contre la loi SRU et les 20% de logements sociaux - entendez chez nous, des logements pour actifs locaux - (23000 habitants #14000 logements, 20% = 2800 sur l'ensemble des 8 communes du canton, ou contre un office pour l'urbanisme et d'habitat - il y a une commission logement à la CdC présidée par C.Bouge, ou encore contre les aires pour les gens du voyage - obligatoires selon le Schéma départemental d'accueil des gens du voyage SDAVG (lien).?
    Pourquoi mettre une étiquette politique "noir, rouge, rose et vert" pour discréditer le travail de CEI, une association respectable subventionnée par le CG83 pour l'aider dans sa tâche, et ne retenir que ces éléments? Et voir les sondages Sarkozy de TNS-Sofres (lien). Vraiment, la politique au sens "noir, rouge, rose et vert", n'a rien à voir dans le travail de CEI!

    RépondreSupprimer
  5. le mois d'août prend fin, le calme va revenir dans le Canton mais va t'on pouvoir enfin poursuivre les actions entreprises:
    publicité sauvage sur la D562, suppression de toutes ces pancartes grâce à la mise en place du règlement
    amélioration du réseau routier avant que des accidents graves n'aient lieu(CD37)
    contrôle des ressources en eau
    permis de construire épluchés plus soigneusement par les autorités municipales
    distribution électrique
    ADSL
    sécurité, santé
    contrôles poussés d'immigrations
    .......
    La qualité de vie en dépend, mesdames messieurs qui avez une intention de vous présenter en 2014 pour déboulonner les "mammouths" locaux, armez vous de courage car vous allez travailler sur un champ de mines.
    Pépé

    RépondreSupprimer
  6. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  7. "permis de construire épluchés plus soigneusement par les autorités
    municipales". Laissez moi rire lorsque l'on sait que des permis ayant reçu un avis
    défavorable de la DDE ont été accordés par les adjoints à l'urbanisme (alors qu'il s'agit de zones inondables).

    RépondreSupprimer
  8. Et oui on en revient toujours à ce suspens pour la zone inondable de Callian. Est ce que le PLU va interdire les constructions sur cette zone inondable. On ne peut quand même plus nous dire que des inondations dans le Var cela ne s'est jamais vu!

    RépondreSupprimer
  9. Le maire de Callian a déjà répondu à ceci en disant je le cite: "que les permis avaient été accordés dans la légalité sous conditions: en prescrivant des mesures de précaution cad. le sur-élèvement des constructions au dessus du niveau maxi des crues connu.

    RépondreSupprimer
  10. La question n'est pas relative à ce qui a déjà été accordé mais de ce qui sera accordé avec le PLU, et en fonction des derniers événements dramatiques. Est ce que sur Draguignan, la sur-élévation des maisons aurait suffi?...

    RépondreSupprimer
  11. Tout ce que j'espère, c'est une vraie transparence quand aux affaires administratives concernant les acquisitions de terrains, les ventes de ceux-çi, les permis de construire..
    L'anonyme du 27 aôut de 18h45 reflète le fond de mes questions de mes interrogations !!
    Vivement que nous passions en 2014! et pourtant je n'ai pas plus envie que ça de rajouter du poids sur mes épaules!
    Mais trop c'est trop avec cette départementale bousillée ainsi que tout les terrains la longeant.
    Christian a+

    RépondreSupprimer
  12. "Des permis de construire épluchés plus sérieusement par les autorités municipales" ? C'est trop drôle! Surtout, lorsqu'un permis, refusé déjà deux fois par l'Administration (DDE), se voit accordé une troisième fois par un maire du canton au prétexte que le bénéficiaire, déjà possesseur d'une grande maison, "a des enfants" (comme si les autres n'en avaient pas). Passez muscade! Avec une note interne sensée rester occultée et mentionnant "sur avis du maire" grand avocat du mitage a outrance. Il y en a un qui se reconnaitra et si nécessaire les pièces sont accessibles malgré l'omerta organisée.

    RépondreSupprimer
  13. C'est bien ça qui est effrayant! cette complicité entre services et personnes ayant des fonctions dans l'administration! on devine, on sait, pas de preuve tangibles pour prouver qu'il y a entente, amitié, concertation, non-dit, entre certaines personnes qui permettent des réalisations qui ne devraient pas avoir lieu.
    Une honte et un scandale.
    J'espère de tout coeur, qu'un jour ces manigances seront mises à jour, punies et rectifiées!
    Christian,a+

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.