jeudi, avril 27, 2017

Schéma d'aménagement et de gestin de l'eau (SAGE) de la Siagne

Extrait du buletin municipal de Callian Avril 2017

La ressource en eau et le patrimoine à Callian

Le SAGE de la Siagne a fait ses premiers pas dans le bulletin municipal de Callian N°76 en vous présentant la démarche de ce projet de territoire. Il revient dans ce nouveau bulletin pour aborder deux de ses nombreuses thématiques ...

mercredi, avril 26, 2017

La France, plus urbaine que jamais selon l'Insee


Cet article d'Actu-environnement de 2011, me rapproche de notre député Olivier Audibert-Troin, et son  thème de la ruralité. Car sa circonscription a voté massivement pour le Front National (32.8%): raisons? voir ce  billet précédent.
 
Selon l'Insee, la France s'est fortement urbanisée au cours de la dernière décennie. Les trois-quarts de la population vivent désormais en ville. Une évolution marquée par un étalement urbain et une absorption de communes dans de plus grandes unités.

Macron versus LePen: la France coupée en deux

Après le 4 quarts Macron, LePen, Fillon, Mélenchon, voici la tarte France coupée en deux. Macron versus LePen... Mais qui vote LePen? Je m'interroge depuis lundi matin sur qui vote LePen. Dans notre 8è circonscription du Var et ses 66 communes petites et rurales (lien), Marine est largement en tête avec plus de 30% (32.8% des suffrages exprimés).

Le Var est aussi dans la liste des départements ayant voté FN. Pourquoi? La progression du FN c'est une réalité liée à de vraies causes sociétales, la désindustrialisation, la disparition de la classe moyenne... Une réalité liée aux transformations de notre économie, à la fin des industries de base dans le Nord et le Nord-Est, la montée du chômage et de la précarité, des bas salaires... tout cela exacerbé par l'immigration et l'insécurité.  Les incantations contre le FN sont dépassées, pas parce que c'est un parti d'extrême droite, mais parce que plus de 30% des français sont dans la souffrance.  La France est coupée en deux selon une ligne allant de Caen à Marseille.  Un ligne qui partage les territoires qui gagnent, des territoires qui perdent depuis la fin des années 1970.

Voir cette analyse du démographe de Hervé Lebras trouvée sur France Culture.

Et plus: C dans l'air du 26/4/2017: Macron contre LePen  c'est excellent

Montauroux mon village - préserver le centre du village

Le titre « Mon village » adopté par la revue municipale de Montauroux montre l'attachement de l'actuelle municipalité et par extension, de toute la population, au coeur de la commune, de son patrimoine et de ses traditions. Les anciens mais également les jeunes et les nouveaux arrivants font vite le distinguo entre le territoire de la commune et le village, qui garde jalousement les traces de son passé.Comme les autres villages perchés du Pays de Fayence, celui de Montauroux ne déroge pas à la règle : rues étroites pavées à l'ancienne, placettes, maisons à encorbellement, lavoirs, fontaines en font son charme.Si les commerces sont moins nombreux qu'il y a un siècle lorsque la commune essentiellement rurale, vivait en quasi-autarcie, ceux qui subsistent encore aujourd'hui apportent leur touche d'authenticité et de vie. Leur survie est essentielle pour conserver au village son attrait et son dynamisme. La municipalité s'y emploie en encourageant et aidant l'installation de nouveaux commerces. Il en est de même pour les services publics comme la Poste ou le pôle sanitaire médecin-dentiste-pharmacie.
Toute la population de Montauroux doit être consciente que l'avenir de ces commerces et services ne peut être assuré que dans la mesure où elle s'avère une clientèle fidèle. La fluidité du stationnement sur la place du Clos facilite leur accès, alors aidons les en les faisant travailler et ainsi permettre au village de garder toute son attractivité.  Lire la suite...


lundi, avril 24, 2017

Pour les législatives maintenant!

Le 2è tour paraît moins incertain que le premier.  2 candidats au lieu de 11; et une probalité de score 60/40% entre les deux Macron/LePen. Mais croisons les doigts; la campagne du 2è tour va se dérouler.

Cela dit, pensons sux législatives...  Voici deux tableaux excel au format html; l'un pour la 8è circonscription du Var (la notre avec ses 66 communes); l'autre la 5è avec ses 7 communes.
  1. 8è circonscription du Var de Rians à Tanneron
  2. 5è circonscription du Var des Adrets au Muy y compris Bagnols
NB: en téléchargeant ces feuilles, et en les ouvrant avec excel vous pourrez faire des tris par colonnes.

dimanche, avril 23, 2017

Présidentielle 2017: soirée sans grande surprise: les sondages ne sont pas trompés.

Macron et Le Pen au deuxième tour.


Marine  LePen est largement en tête dans les  9 communes u pays de Fayence.
Premier sndage 2è tour. Macron 62.8% LePen 37.2%

  Les résultats de nos 9 communes: Source le ministère de l'intérieur.

  1. Bagnols
  2. Callian
  3. Fayence
  4. Mons
  5. Montauroux
  6. Saint-Paul
  7. Seillans
  8. Tanneron
  9. Tourrettes

Défense des terres agricoles: vallée du Reyran - suite

Lettre ouverte du "Collectif Var Esterel Méditerranée" pour la création d’une zone agricole protégée dans la vallée du Reyran et l’installation de jeunes agriculteurs.

Le Collectif Var Est Méditerranée s’associe à l’action du Collectif pour Préserver la Vallée Agricole du Reyran en faveur de l’installation de jeunes agriculteurs sur une zone située sur le terrain dit « Castelli ».

En effet ces terres ont toujours eu une vocation agricole et sont répertoriées comme telles dans le PLU de Fréjus et le SCOT de la CAVEM. La présence d’une agriculture de qualité et de proximité en cet endroit relève non seulement d’une simple logique règlementaire mais aussi d’un souhait des Fréjussiens et des habitants du territoire de la CAVEM de pouvoir disposer d’un lieu de production et de commercialisation de produits biologiques du terroir en vente directe.

Cette présence humaine correspond en outre  à la nécessité de préserver et développer des emplois agricoles sur un territoire fortement marqué par le chômage. Au-delà il s’agit de préserver nos paysages et notre qualité de vie en un lieu emblématique qui marque l’entrée de nos deux villes à la sortie de l’autoroute.

La catastrophe de Malpasset, liée dans les mémoires à la vallée du Reyran, a laissé une trace indélébile dans l’esprit des Fréjussiens. Le respect de cette mémoire, la qualité paysagère du site, l’emploi et le développement d’une agriculture de qualité suffisent à faire de ce lieu un symbole historique qui vaut aussi bien pour le passé que pour l’avenir. Le projet de la Ville de Fréjus d’installer sur ce terrain une déchetterie constitue une violation de cette mémoire et un handicap de taille pour le développement humain et économique de nos villes.

En conséquence nous demandons à la SAFER  d’examiner avec attention les candidatures d’agriculteurs qui voudraient s’installer sur ce secteur et d’y faire droit. Nous demandons à la ville de Fréjus, agissant à travers la SEM qu’elle a créée, de retirer son projet non agricole de déchetterie et de services techniques non conformes aux risques liées à la pollution des eaux et de l’air et au risque d’inondations.

Nous encourageons tous les acteurs concernés  à s’orienter vers la création d’une Zone Agricole Protégée pour permettre le développement d’une agriculture périurbaine de qualité dans un contexte de spéculation foncière où les terres agricoles tendent à disparaitre.. De nombreuses formules permettant d’associer agriculteurs, simples citoyens et collectivités locales existent qui peuvent permettre de trouver des solutions viables de façon concertée.

Nous vous invitons:
  1. à visiter la page Facebook du Collectif
  2. Le site.de la pétition ayant déjà reçu 258 signatures à ce jour.
Notre collectif est tout à fait prêt à jouer un rôle dans la recherche d’une solution agricole citoyenne respectueuse de l’environnement et s’associera à toute initiative collective pour acquérir les terrains Castelli et les destiner à l’agriculture plutôt qu’à la spéculation foncière.
Pour le COVEM (réunissant les associations Association pour la Qualité de Vie à la Tour de Mare, Comité des Défense des Intérêts Généraux des Habitants de Fréjus Plage, Les Amis du Capitou, Eco-citoyenneté entre Mer et Estérel, CEERF Saint Aygulf).

Le Président, Franck Rive.