lundi, octobre 04, 2010

Octobre 2010: Où en est le SCOT de la communauté de communes?

L'élaboration du SCOT du pays de Fayence avance lentement; je ne suis pas certain que ce soit sûrement en raison de réelles difficultés dont principalement selon moi, la relation du SCOT avec les PLU des communes encore moins avancés voire inexistants dans certaines communes. Depuis la création de la CdC fin novembre 2006 (4 ans déjà), le processus d'élaboration du SCOT avance à petits pas; il a été lancé en septembre 2009. Depuis, 5 réunions de travail ont eu lieu, la dernière le 5 mai 2010. Le président de la CdC convoque un conseil communautaire pour le 6 octobre 2010 pour un "atelier de travail" sur le PADD. Lire...

3 commentaires:

  1. Pierre,
    Vous avez très bien décrit le rôle multiple de cette route. Les études
    sont autant de parapluies, sauf que le temps est beau... C'est de
    décision dont on a besoin. Pourquoi n'y en a-t-il pas ? Parce que les
    intérêts "catégoriels" priment !
    La solution n'a jamais été d'élargir ou de multiplier les routes, les
    rocades, les bretelles, etc. Plus il y a de goudron, plus il y a de
    véhicules.
    Les transports en commun sont la lanterne rouge du développement
    cantonal. La qualité de la vie est en déclin - sur le canton comme sur
    la planète - parce qu'aucun élu n'a plus le sens du bien public.
    Savent-ils même ce que cela pourrait signifier : le BIEN PUBLIC ?
    Le développement est inhérent à toute forme de vie. Je vois mal
    comment on pourrait "décroître" et je ne vois pas d'issue avec ceux
    qui prônent la "décroissance", même raisonnée. Avec les moyens créés
    en permanence par le génie humain, il doit bien être possible de faire
    MIEUX avec MOINS. C'est le principe tout bête de l'EFFICIENCE. Allez
    parler de cela avec un élu, même un peu philosophe... Il y a fort à
    parier qu'il vous répondra, directement ou indirectement, en vous
    parlant de ses intérêts à court terme (en général avec de belles
    phrases issues de la langue de bois).
    Pourtant, l'efficience reste ce qui est le plus stimulant, sur le plan
    humain et social comme sur le plan technique et même financier !!!.
    Mais ça remet en cause les petits arrangements habituels, les petits
    prés carrés, les petites réélections, etc.
    Des transports en commun, donc, de vraies pistes cyclables (même les
    mégapoles s'y sont mises). Ca ne coûte pas cher et ça correspond à ce
    qu'est devenue la Plaine depuis 10 ans : un axe péri-urbain, avec
    toutes ses horreurs. Ca aurait l'avantage d'en estomper certaines, qui
    sait ?
    BIEN PUBLIC + EFFICIENCE = REUSSITE. Le reste n'est que mépris des
    autres.
    Merci à vous, SG

    RépondreSupprimer
  2. Enfin une légére reprise de l'activité blogiste il était temps car depuis un mois c'était le calme plat.

    Merci les distractions sont rare au chateau.

    Gloop

    RépondreSupprimer
  3. dix années de blabla... bref, il y a certaines
    vidéos sur le net intéressantes, par exemple,
    FRANCK LEPAGE - langue de bois - à diffuser largement et pas interdit aux moins de 90 ans !!! La pub sur fond VERT de maquedos sur la chance de l'offre d'emplois sur le pays, ouf heureusement qu'il est là... par contre combien de petits commerces de bouffe vont fermer ???
    ben voilà : les vases communiquants ! faut bien se marrer un peu, le festival du rire est au quotidien dans notre canton, celà au moins évitera les rides... ce matin, reflexion d'un cafetier à la lecture du quotidien local : té,
    le foot de fayence à pris un score de ruby...
    hier 5 à 0 - hum avant hier la réserve 10 à 0
    allo les pompiers il y a le feu !!!! et dire qu'en haut (?) lieu, on se moquait du petit poucet de Saint Paul en Forêt !!! Honnetement :
    G. DELAPEINE

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.