mardi, avril 19, 2011

Le rapport OCDE sur la France en 2011 et les collectivités territoriales - iFRAP

Dans la dernière livraison de son rapport pays sur la France en 2011, l’OCDE adopte des propositions volontaristes qui tranchent avec la position généralement modérée et consensuelle que l’organisme affiche s’agissant des questions touchant aux politiques publiques. Il faut dire que la situation des finances publiques françaises est préoccupante (déficit de 7,4% du PIB et une dette de 1574,6 milliards en 2010 au dernier trimestre) et impose l’adoption de nouvelles réformes structurelles sur le triptyque : État, collectivités territoriales et Sécurité sociale... Lire...

2 commentaires:

  1. Il est aussi très intéressant de lire ce que dit Michel Aglietta ici.Lien.

    RépondreSupprimer
  2. Au montant de I500 milliards d'euros de dette "officielle", il ne faut pas manquer d'ajouter plus 1000 milliards d'engagements de retraites pour les fonctionnaires non provisionnés. On peut meme y ajouter les retraites SNCF qui, en réalité, sont financées par l'impot, via les subventions perpétuelles que l'Etat reverse chaque année a cette institution que le mon de entier nous envie. La ponction vitale ne cessera qu'a la mort du patient : monsieur "administré". Bon courage!

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.