mercredi, juin 15, 2011

François Cavallier: droit de réponse à l'article de D.Colombo (NJ10)

François Cavallier répond en ces termes à un article de Daniel Colombo publié dans le nouveau journal N°10 printemps 2011. Je pense que la situation de la plaine, son développement anarchique, la disparition des terres agricoles méritent qu'on s'y intéresse et qu'on en débatte... C'est pourquoi je publie ci-après la réponse de FC à Daniel Colombo.... Lire...

4 commentaires:

  1. Ces grands et beaux mots savants, permettent de s'y cacher, surtout devant un auditoire captivé par des mots simples, sans artifice. Ce texte de faculté, reflète bien un "certain" malaise de la classe dirigeante, après des années d'érrance. En attendant le changement inéluctable :
    JEAN RIGOLE ANKHOR

    RépondreSupprimer
  2. style ampoulé et pompeux; sait parler mais pas écrire simplement; un khagneux qui n'a pas intégré normale sup et qui a quitté l'enseignement pour la politique; faut vivre avec et peut être qu'on arrivera à le changer un peu, à force

    JEAN RIGOLE TOUJOURS

    RépondreSupprimer
  3. Faire une telle pub pour McDO, il y a de quoi se poser des questions

    RépondreSupprimer
  4. Une grande supplique entortillée (traçabilité assurée) que l'on peut transformer à son gré, suivant le "vent" sans prendre grand risque surtout
    vis a vis d'un préfet déjà très "assuré" du caractère de son auteur, mais espérons que celà n'engage que ce dernier à titre perso.
    JEAN KIRI

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.