mardi, juin 07, 2011

Le Nouveau Journal (N°12) et le gaz de schiste

Le Nouveau Journal donne dans la paranoïa "gaz de schiste". Le débat c'est la confrontation de savoirs et d'opinions. L'article de Gaby Chabaud reprend ce que les opposants écolos et autres disent depuis des mois; difficile de faire autrement quand on ne connait pas la technique - la fracturation hydraulique sur trous verticaux est utilisée depuis 1947 aux US et plus de 1 million de trous ont été forés et exploités avec succès... La fracturation hydraulique sur trous horizontaux est plus récente (2000); elle a été développée pour surmonter des limites de la fracturation sur trous verticaux, ce qui augmente considérablement le potentiel d'extraire du gaz, de gisements jusque là impossibles à considérer. Eldorado énergétique c'est quasi sûr; catastrophe écologique, cela ne dépend que de nous. Voir explications sur ce qu'est la fracturation hydraulique.

2 commentaires:

  1. il est clair que la technique gaz de schiste ne peut troubler à l'excès un technicien du pétrole qui en voit bien d'autres sur les champs classiques d'exploitation, il est clair aussi que 20000m3 d'eau ne sont pas un critère quantitatif utile, mais il est tout aussi clair que le travail mal suivi comporte des risques de dérapage (même si nous sommes largement en dessous des nappes phréatiques courantes) et que le gaz de schiste ne règle rien coté effet de serre.

    enfin l'évidence pour chacun est que toute cette affaire a été montée, comme l'est la plus grande part de l'action courante de notre pouvoir politique actuel,en dépit du bon sens... précipitation, approximation et mépris du citoyen!

    RépondreSupprimer
  2. Voir ma réaction au commentaire de psfay:
    Cliquer.

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.