jeudi, août 25, 2011

François Fillon expose le plan pour que les recettes fiscales couvrent les dépenses des services publiques



Fillon décrypte au 20h les mesures d'austérité : la vidéo intégrale


Tout cela semble relever des effets d'annonce puisque le gouvernement parle d'économies de 10 milliards et qu'on est loin du compte quand on additionne les estimations plus ou moins floues que font les uns et les autres. La réforme profonde de la fiscalité cad. de toutes les recettes permettant de couvrir les dépenses des services publiques, les coupes nécessaires dans les dépenses publiques à faible efficacité, peu utiles voire inutiles... tout cela est laissé pour les futurs débats et rapports d'experts qui s'empileront sur les étagères. Evidemment c'est difficile de trouver le bon mix d'impôts à lever, où les lever, avec quelles assiettes et quels taux. On table toujours sur la croissance - des recettes par celle du PIB; 1.75% n'est-ce pas encore trop?


Je suggère de relire la relation que j'avais faite du rapport de la commission Pébereau fin 2006. Les participants à cette commission n'étaient pas des inconnus, loin de là.


Voir aussi ce billet de Raphaël Didier. Et plus encore les réactions de Laurent Fabius.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.