jeudi, septembre 06, 2012

Des informations importantes dans la newsletter de François Cavallier CG | extraits

J'extrais de la lettre d'information de François Cavallier Cosiller général, les informations importantes suivantes:
- clinique de cardiologie de la Chenevière à Callian
- ronds-points pour accéder à l'autoroute à la sortie 39 les Adrets
- haut débit en pays de Fayence
- desserte du pays de Fayence RD562
- déconstruction de l'ancien bâtiment « Var Neige » à la Montagne de Lachens sur la commune de Mons



clinique de cardiologie de la Chenevière à Callian
La clinique de cardiologie de la Chenevière à Callian est à la croisée des chemins : le groupe Orpea, qui la possède, vient en effet, suivant en cela, paraît-il, les recommandations de l'ARS, de décider la délocalisation à Saint-Raphaël de cette activité. Les 63 salariés sont dans l'expectative : on leur a promis l'arrivée d'une autre activité, de type maison de repos ou psychiatrie légère (mais comment crore dans cette hypothèse qu'autant de postes resteront nécessaires?). Nous verrons bien ce qu'il en sera au bout du compte : j'accompagne et je soutiens évidemment ces salariés dans leur position vigilante. Je me souviens qu'en 1995, lorsque je suis devenu maire de Callian, nos deux principales ressources venaient de deux entreprises : la ferme avicole des Touos, fermée depuis lors par les réglementations européennes, et la clinique de cardiologie, dont on voit aujourd'hui la fragilité. Ai-je donc eu si tort, dans ce contexte, de doter la commune de trois pôles de ressources, l'un environnemental (la ferme solaire), le second touristique (chateau de Camiole), le troisième commercial (autour d'Agora) ? De quoi la commune vivrait-elle aujourd'hui, comment développerait-elle ses services au public .
ronds-points pour accéder à l'autoroute à la sortie 39 les Adrets
Des ronds-points pour accéder à l'autoroute Même si cela ne se passe pas chez nous, cela va concerner beaucoup d'entre nous : l'accès à la sortie 39 de l'autoroute, qui est situé sur le territoire des Adrets de l'Estérel, entre en travaux avec la création de deux ronds-points, ainsi que l'aménagement d'une aire de co-voiturage de 36 places, avec arrêt de bus et cheminement. Escota est le maître d'ouvrage de cette opération d'un montant prévisionnel de 2,5 M€HT, et à laquelle le Département apporte un fonds de concours à hauteur de 1,409 M€ HT en fonction de la règle simple dite des branches (giratoire Nord : 2 branches à charge du Département sur les 3 que compte le giratoire, giratoire Sud : 2 branches à charge du Département sur les 4 que compte le giratoire)?. Le calendrier prévisionnel à venir est le suivant : travaux de septembre 2012 à mars 2013 - mise en service à partir de mars 2013.
Où en est le vrai haut débit dans le Var?
On entend communément par haut débit Internet, notamment dans les offres commerciales accessibles au grand public, un débit de 1 à 2 Mo, parfois un peu plus. Mais le vrai haut débit, celui dont auraient par exemple besoin des entreprises d'un parc tertiaire, ne nous est pas accessble aujourd'hui, faute de fibre optique.
En collaboration avec les intercommunalités locales, le Département a la charge de réaliser un schéma global sur le sujet. Ce document, que je publie ci-dessous, est d'autant plus intéressant qu'il montre qu'une forte proportion des foyers du canton reste inéligible à un débit aussi modeste que le 512Ko. C'est par exemple entre autres le cas du collège de Montauroux qui ne bénéficie que d'un très faible débit, ce qui l'handicape. Une initiative spécifique est en cours pour ce qui le concerne.
Mais plus gloablement, et sans même rêver trop fort à la fibre optique, sur laquelle les opérateurs privés investiront d'ici 2020 sur les périmètres des 3 communautés d'agglomération du Var, ces foyers ne verront leur situation s'améliorer qu'à travers l'initiative publique qui passe par la mise en place du Schéma Directeur Territorial d'Aménagement numérique en 2013.
Je considère que ce développement doit être une de nos priorités, notamment dans la sphère éducative. Je souscris donc pleinement à l'initiative départementale sur le sujet.
Etude sur la desserte du pays de Fayence
Dans ma newsletter n°4, j'avais rappelé la problématique de la desserte routière du pays de Fayence, appelant les lecteurs à contribuer par leurs remarques à cette réflexion. Je veux remercier ici tous ceux qui ont bien voulu répondre : ils trouveront pour certains trace de leurs suggestions dans le document que je publie aujourd'hui ci-dessous. Il s'agit du cahier des charges de l'étude d'itinéraires que lance le CG pour réfléchir à cette problématique, en essayant de ne priviliégier a priori aucune solution plutôt qu'une autre. Je vous tiendrai évidemment informés, par les canaux habituels, de l'avancée de ces travaux dès que l'appel d'offres aura abouti.
FC nous donne ici les pages 3 et 4 (sur 28) du cahier des charges de cet appel d'offres. (cliquer). On y retrouve plus de 10 ans plus tard toute la problématique des transports en pays de Fayence... lors des débats sur la RD101.
Déconstruction de l'ancien bâtiment « Var Neige » à la Montagne de Lachens sur la commune de Mons
comme "le monde" l'a souligné dans son édition du 21 août, le département est devenu propriétaire d’un terrain situé sur la commune de mons au lieudit « montagne du lachens » et dont l’ancien bâtiment « var neige » fait partie. pour des raisons liées aussi bien à l'environnement qu'à la sécurité, la déconstruction de ce batîment est programmée courant septembre. le volume des gravats généré par cette déconstruction, estimé à 1.100 m3 va être mis à la disposition de nos services des routes afin de réutiliser, sur les travaux routiers des alentours, les granulats issus du concassage des gravats. ainsi, cette opération permettra de dépolluer le site par le retrait des matériaux amiantés présents autour et dans le bâtiment, de supprimer ce « point noir » paysager et remettre à l’état naturel le terrain, et de réaliser des travaux dans une logique de développement durable et en transversalité. le département, responsable du schéma déchets btp, que je pilote, donne ainsi l'exemple en devenant ainsi auto-prescripteur en la matière. une opération de communication, à laquelle je participerai, aura lieu le 21 septembre sur place.

2 commentaires:

  1. Quelques lignes sur cette fermeture et ses pertes d'emplois pour finir sur une "auto-éloge" de ses réalisations.
    Est ce que les perspectives d'avenir pour les employés de la chènevière, c'est Mac do!.

    RépondreSupprimer
  2. Le maire et les pouvoirs publics ne peuvent pas faire grand chose quand une entreprise, doit décider de changer d'organisation, pour des raisons de stratégie industrielle... en l’occurrence pour Chennevière de délocaliser vers St Raphaël. Le changement peut être un arrêt d'activité comme ce fut le cas de la ferme avicole des Touos. C'est la diversité du tissu économique qui peut compenser la perte de ces activités quand la commune a la taille suffisante: centrale solaire Eneryo, Château Camiole et développement d'Agora Sud.

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.