mardi, octobre 08, 2013

Ce qui retient l'attention des Français dans le discours du FN | Atlantico

Le candidat du Front national, Laurent Lopez, est arrivé largement en tête de l'élection cantonale partielle de Brignoles (Var) dimanche 6 octobre. Avec 40,4% des voix, il devance l'UMP Catherine Delzers (20,8%) tandis que le PS est éliminé dès le premier tour. Quels sont les éléments constitutifs du discours du FN qui sans forcément emporter l'adhésion des électeurs trouvent un écho auprès d'eux ? Quels sont les thèmes que le FN aborde et qui sont délaissés par le reste de la classe politique ?... Suite...

- En savoir plus.

7 commentaires:

  1. Si on en est à se poser encore et encore des questions, cela devient grave. Les dirigeants d'un pays qui se voulait puissant, largue les amarres d'un bateau maintenant à la dérive, c'est pour cela qu'un socialiste extrême gauche avait avancé de l'élyséen, commandant de pédalo;
    Ne pas comprendre tout simplement qu'il reste encore des français qui aspirent à la paix, encore majoritaire (enfin pour l'instant), de plus en plus lassés de ce que l'on impose surtout de l'impensable normal ! Le bateau donc à la dérive, des mains se tendent désespérément
    pour se sauver de ces hallucinés de dirigeants, pour ne pas finir dans les eaux profondes de LAMPEDUSA.

    RépondreSupprimer
  2. On tourne en rond dans ce genre de débat. La mondialisation, l'Europe, qu'on aime ou pas, est la réalité d'aujourd'hui; c'est un stade de l'évolution de l'humanité... tous les pays de la planète ont adopté le système social de l'Europe occidentale développé depuis le moyen âge (en le superposant à leur propre organisation sociale et culturelle), le siècle des lumières, la révolution industrielle, la révolution sociale de 1789, le capitalisme industriel, la production et la consommation de masse (interrompu par 30 ans de deux guerres mondiales mais repris de plus belle depuis 1945)... Vouloir se refermer à l'intérieur de nos frontières et refaire la société d'avant 1914 est impossible. Se refermer par le protectionisme, augmenter le prix des produits et protéger des mauvais producteurs, continuer à prélever les deux tiers de la valeur ajoutée produite par les individus pour financer la gabegie de l'état prédateur. Les services publics autrefois s'appelaient la dime, le cens, que prélevaient les seigneurs pour assurer leur train de vie, des travaux d'intérête général et la guerre contre l'étranger! rien n'a changé mais au contraire cela s'est empiré. Nous sommes un dans un état dirigiste qui s'occupe de tout et qui bientôt prélevera la totalité du surplus que nous produisons par rapport à ce qu'il nous faut pour vivre selon les normes de notre époque.

    RépondreSupprimer
  3. Bonne liste de ces fondamentaux de la république
    http://www.causeur.fr/fn-apres-brignoles-le-tocsin-sonne,24482#

    RépondreSupprimer
  4. Quand 65% des gens s'abstiennent c qu'ils en ont vraiment ras le bol.

    RépondreSupprimer
  5. L'émission "Mots croisés" d'hier soir lundi portait sur le sujet FN etc... L " impartial" Calvi qui organise et pilote le truc avait raisonablement équilibré : 4 anti-FN dont le fameux Bouthi (l'entiraciste professionnel et maintenant bien en poste sur notre fric) un UMP à la tronche retournée, la folingue du PG et Reynier "l'honnête homme" qui n'a pas hésité malgré son niveau (prof a sciences popotins c'est tout dire) a balancer sa vanne de national ET socialiste a son adversaire Philipot du FN. Il fallait voir la curée de tous contre le seul du FN. Bouthi lui lâche à la TV que si le FN passe "nous ne l'accepterons pas" . Quand l'autre lui répond que ce n'est pas démocratique il persévère et, le visage haineux, le lui renouvelle. Autrement dit : il n'y a pas a se plier à la règle démocratique pour Bouthi et ses séides. La porte est donc ouverte pour ceux qui eux non plus ne sont pas d'accord avec sa clique et revendiquent le droit de "ne pas accepter". Cette figure de la gauche socialiste montre un aspect qu'en d'autres temps on aurait pu qualifier à la façon Reynier de "social ...." Quant à Calvi qui laissait sans cesse interrompre Philipot par les aboyeurs, (4 contre 1 ce n'est pas assez pour lui) lui clouait le bec dès que ce dernier tentait de répondre a une outrance. Je ne suis pas adhérent du FN. Son programme me semble présenter des lacunes - ceux des autres aussi d'ailleurs dès que l'on a enlevé les mensonges éhontés- . Mais il est le seul a se battre pour tenter de règler des question qui tiennent a notre survie, tout simplement. Et de voir les enragés d'hier m'a convaincu de voter pour lui pour la première fois. Je n'ai pas envie de me faire bouffer par tous les boutis de la terre pas plus que me faire mettre par les pseudos intellos gauchistes.

    RépondreSupprimer
  6. est-il vrai qu'en AUTRICHE la gauche et la droite formeraient une coalition de gouvernement pour contrer le front
    à 23% ??

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.