dimanche, octobre 13, 2013

Le fou court après son ombre, l’élu après son image | Contrepoints

La « communication », pour un élu, est considérée aujourd’hui comme une nécessité. Doit-elle pour autant se faire aux frais des contribuables ? Voulez-vous « communiquer » sur tel sujet, nous propose-t-on parfois ? Eh bien oui, nous voulons aujourd’hui communiquer sur… la communication. Pour nous, communiquer, c’est diffuser notre opinion, et nous ne manquons pas de le faire. Pour l’élu, c’est annoncer un événement et le commenter. Nous sommes donc chacun dans nos rôles : informer nos concitoyens et permettre à ces derniers de donner leur avis. Mais pour le pouvoir, qu’il soit national ou local, il s’agit aussi de valoriser son action. Admettons-le ! À condition d’éviter les louanges excessives et le narcissisme. Surtout, cette publicité – appelons-la par son nom – ne doit pas être trop coûteuse pour leurs mandants. Faut-il, à cet effet, des pavés payants dans la presse locale ? Faut-il des brochures luxueuses, papier glacé, photos, trombinoscope…? ... Suite...
En savoir plus.
- Le coût de l'intercommunalité

1 commentaire:


  1. " Nous vivons avec des schémas plein la tête; qui font de nous des marionnettes, des morts-vivants.
    Incapables d'écouter nos besoin profonds et ceux des personnes que nous sommes amenés à côtoyer , nous ne pouvons que cataloguer , critiquer , juger et nous enfermer nous même dans un monde de chacals .

    " Marshall Rosenberg "

    Alain . M.



    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.