mardi, octobre 29, 2013

Nouveau Journal du pays de Fayence; à propos d'une brève sur la ferme photovoltaïque de Callian.

Le nouveau journal N°20 automne 2013 est sorti; il est disponible chez divers commerçants du canton, mais il n'est pas encore en ligne sur le site du NJ [lien]. Je veux rebondir sur la page 3 consacrée à la ferme photovoltaïque de Callian. L'auteure se réfère à la relation d'une sortie des élèves du collège de Montauroux publiée dans l'édition N°19 du NJ [lien]. A partir de cette information factuelle, l'auteure se lance dans un calcul "faisons les comptes" [lien]où elle conclut ceci:
. ...
Ce raisonnement est fallacieux à plusieurs titres:

1: ce projet industriel a nécessité 23 millions d'€ d'investissement c'est à dire une épargne fournie par des épargnants et immobilisé pendant une durée de 25 ans par l'investisseur. L'épargne est une renonciation au présent pour l'avenir avec un risque associé à l'incertitude et qui se paie par le taux d'intérêt.

2: Il n'est pas dans la vocation d'une commune de 3500 habitants d'investir dans des projets industriels de cette nature.

3: La rentabilité du projet que l'auteure donne comme un bénéfice net mensuel de 277k€ (en fait 270k€) est liée à un prix d'achat de l'électricité par EDF de 32€/MWh alors que le prix moyen de l'électricité est de 7€/MWh. Ce "bénéfice" mensuel doit couvrir les intérêts et assurer le remboursement du capital en fin de projet.

L'interventionnisme de l'état obligeant EDF a acheter l'électricité produite, à un prix sans rapport avec la relation de marché producteur/consommateur, soit 50€/MWh pour les particuliers et 32€/MWh pour les entreprises, a conduit à la bulle du photovoltaïque, bulle qui a éclaté comme toutes les bulles.

L'énergie photo-voltaïque est une énergie dite "fatale" c'est à dire que produite, elle doit obligatoirement être consommée quelque part sur le réseau; et il est interdit d'utiliser l'électricité produite par cette filièrepour une consommation privées.

J'ai suivi avec intérêt la réalisation de cet important projet pour Callian depuis le début comme on le voit sur les liens de ce blog [http://paysdefayence.blogspot.fr/search/label/eneryo] et les calculs économiques sont ici [lien].

Pour mieux comprendre la production, la distibution et la consommation d'énergie, lire ceci:
- Contraintes de fonctionnement d'un réseau de distribution électrique
- L’électricité verte a-t-elle un sens? « Le cri d’alarme des énergéticiens européens »

Les énergies vertes dites "fatales" dont le photo-voltaïque, n’ont pas d'intérêt sinon de satisfaire les convictions d’une partie de l’opinion publique qui, faute d’informations pertinentes, ne comprend pas la problématique de production, distribution et consommation de l'énergie électrique; car la production doit être égale à tout moment à la consommation, été comme hiver et à tout moment de la journée. C'est un problème complexe qui consiste à combiner toutes les sources de production disponibles aux moments de l'année et de la journée où la demande de consommation est la plus élevée alors qu'elle est jusqu'à cinq fois plus faible la majeure partie du temps (l'été, la nuit et dans une partie de la journée).

6 commentaires:

  1. Cher Monsieur Ratcliffe; les défenseurs de nos serviteurs trouvent que vous critiquez tout; mais le Nouveau Journal est bien plus critique que vous et sur tout. Et c'est 8000 exemplaires distribués tous les 3 mois.

    RépondreSupprimer
  2. En relation avec ce billet sur la ferme photo-voltaïque de Callian, voici deux billets du blog 8-E: écologie, économie, énergie électrique.
    Contraintes de fonctionnement d'un réseau de distribution électrique
    L’électricité verte a-t-elle un sens ? « Le cri d’alarme des énergéticiens européens »
    Les énergies vertes dites "fatales" [lien] dont le photo-voltaïque, n’ont aucun intérêt, sinon de satisfaire les convictions d’une partie de l’opinion publique qui, faute d’informations pertinentes, n’a pas compris la problématique de production de l'énergie électrique; car la production doit être égale à tout moment à la consommation, été comme hiver et à tout moment de la journée. C'est un problème complexe qui consiste à combiner toutes les sources de production.

    RépondreSupprimer
  3. Votre raisonnement est parfait, mais simplement rajouter peut-être : cette électricité payée à 37 euros par EDF, qui vit elle même de ses consommateurs, donc les consommateurs/contribuables sont les financiers réels de cette ferme, avec la complaisance des serviteurs divers et variés, alors on peut annoncer fièrement un bénéfice de 277.000 euros, dont on occulte les redistributions.
    Le cas identique avec E.2.S. : public (consommateurs/contribuables) - privé : VIVENDI/VEOLIA ?? qui connait les chiffres comptables ??
    Voilà maintenant ECOMOUV' société italienne à qui l'on (U.M.P) trouvé (?) un rôle majeur pour l'installation des portiques
    sur les autoroutes et COCAGNE la gestion des TAXES payées par les sociétés de poids lourds. Au sein de cette société
    on trouve à hauteur de 3% du capital le groupe STREDIA (VEOLIA ?), administrée par un ancien de VIVENDI transféré au poste de grand directeur, Monsieur X. GUEPET;
    Similitude avec l'eau, les voies de circulations automobiles, des autoroutes financées par les contribuables français avec
    en point de mire, la pilule, l'exonération des tickets de transports... autoroutes vendues à VINCI filiale de VEOLIA, la voilà en position de force avec une multitude de "services"...Pour mieux tenir les futurs "contribuables", voilà qu'on sort un contrat béton avec une clause de renoncement à 800.000.000 euros !!!
    La privatisation à ce point est plus redoutable que les nationalisations, avec en prime, plus de bénéfice avec moins d'employés. CQFD.
    La glace me renvoie mon image : UNE COURGE.
    Allo Houen

    RépondreSupprimer
  4. Lassés de se voir affublés du bonnet d'âne par l'ensemble de la classe politique, les voilà fiers de porter les bonnets rouges
    en guise d'avertissement sans frais - sans écotaxe particulier - puisque une entreprise française les confectionne en Bretagne avec les... marinières.
    Allo ! Houen !

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour ; Pour le solaire photovoltaîque.
    arrêtez de vous leurrez ! s'il vous plait, ouvrez les yeux et les oreilles dans le futur, il ne faudra pas oublier de payer le surcoût
    lier au recyclage de tous ces panneaux " made in china " qui seront reconnus nuisibles.
    Alors pour les enfants d'aujourd'hui et de demain je ne vous dis pas merci .Je vous dis, hélas, BRAVO ! à votre bêtise et arrêtez de gober les mouches...
    "Plus on avance et plus j'ai l'impression de régresser"

    RépondreSupprimer
  6. Pour le socialiste de service au clavier sur cette file, une question : si le system avec Eco'mouv est si mauvais (parce que préparé par la droite, bien sur), pourquoi vos amis de gauche l'ont il appliqué, ou tenté de l'appliquer. Cela ne les a pas gêne de mettre par terre pratiquement tout ce qui avait été fait ou prévu de faire par l'équipe Sarko. Il ne suffit pas d'avoir une grande bouche comme tous vos leaders qui paradent a la TV et disent tout et n'importe quoi, alors qu'ils se gavent au passage. Rappelez vous la phrase d'un de vos grands maitres à penser "les faits sont têtus". Ca vous rendra un peu moins immodeste. Enfin espérons le.

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.