lundi, août 18, 2014

Zéro de croissance : c’est la rentrée des cancres » Dominique Jamet | Boulevard Voltaire

L’actualité, cette année, n’a pas pris de vacances d’été. Le président de la République non plus. Trois petits jours à la Lanterne, trois petits tours au mont Faron, à Brégançon, en rade de Toulon, et déjà la cloche sonne du prochain Conseil des ministres. C’est la rentrée, une rentrée déjà grosse de déception, de colère, voire de révolte. Rentrée des classes ? En l’espèce, ce serait plutôt la rentrée des cancres. Qu’est-on d’autre qu’un cancre quand votre bulletin trimestriel s’orne pour la deuxième fois consécutive d’un zéro de croissance et votre tête d’un superbe bonnet d’âne ? Lire la suite...

8 commentaires:

  1. Vous avez dit : "Voltaire"... http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/10/22/boulevard-voltaire-le-site-de-l-intolerance_1779115_3232.html

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour le lien; comme vous, je partage le point de vue de Didier Pleux, psychologue clinicien, psychothérapeute, exprimé dans le Monde. Didier Pleux ne veut pas être pigiste de "Boulevard Voltaire" pour les raisons qu'il invoque. Je pense qu'il faut connaître ce site, et se faire une opinion. Certaines contributions sont intéressantes notamment celle de Dominique Jamet ce jour. Ce sont les nombreux commentaires des lecteurs qui reflètent ce qu'écrit Didier Pleux: "des thèses "intolérantes", pas voltairiennes pour un sou ! Je suis d'autant plus troublé que ce site m'avait demandé de coopérer sans aucune réticence. Ils m'ont donc vu "réac" !

    RépondreSupprimer
  3. À propos des djihadistes de l'EI, voici un sondage qui fait mal! 15% des français interrogés sont favorables à l'EI [lien], principalement des jeunes et sans doute des jeunes de l'immgration. Nos médias n'en parlent pas!

    RépondreSupprimer
  4. Un permis de s'exprimer doit être en cours d'élaboration, un permis à points bien entendu.
    Points perdus, langues remises au préfet, et stage chez un psychotechnicien agréé.
    KILL UCRU.

    RépondreSupprimer
  5. "La situation de la France exige de sortir des hésitations, des compromissions, des demi-mesures"... peut-être mais y sommes-nous prêts ? toute la question est là et on peut en douter quand on voit se lever les uns après les autres les groupes sociaux dès qu'ils se sentent menacés : bloquer le pays et mettre la population dans la rue renforcera-t-il notre économie ? Les économistes ont des solutions techniques qui ne tiennent pas toujours compte de la résistance des individus et on peut comprendre les "hésitations et autres demi-mesures" des politiques quand ils sont aux manettes.

    RépondreSupprimer
  6. Si vous luttez contre l'intolérance, lisez plutôt Boulevard Polpot qui bénéficie des sympathies des biens pensants du canton. A commencer par les npa, les ntm et autres joyeusetés.

    RépondreSupprimer
  7. Radio POPAUL de la Creuse, la seule qui ne désinforme pas.
    JEAN KIRI

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.