mardi, octobre 28, 2014

Mondialement connu, le festival de quatuor à cordes du pays de Fayence serait menacé | Draguignan | Var-Matin

L'annonce a fait l'effet d'une bombe, dimanche soir, au terme du formidable récital donné par le quatuor Danel, de la bouche de son violoncelliste : le festival de quatuors à cordes du pays de Fayence serait menacé de disparaître.... La suite sur Var Matin.




9 commentaires:

  1. Ce festival est porté depuis sa création par le Conseil général, dans la mesure où celui-ci arrête de le financer il n'y a plus de festival.

    RépondreSupprimer
  2. tandis que celui africain reste dans la culture locale....
    EST-IL VRAI ?

    RépondreSupprimer
  3. La culture locale n'a rien à voir !
    nous ne sommes plus dans ce genre de débat" douteux"
    mais il y a un avant et après 2008... Vous savez la crise financière et la faillite des états....et le fait que les collectivités locales continuent de dépenser sans compter

    RépondreSupprimer
  4. Var Matin évoque une disparition possible du festival. Il ne s'agit pas de cela mais d'une renégociation en cours à cause de plusieurs éléments:
    1: la fréquentation en baisse (-45% depuis 2007);
    2: un côté élitiste vis à vis de la population locale;
    3: un cout élévé d'organisation notamment les honoraires du directeur artistique;
    4: une baisse de la subvention du Conseil Général dans le climat actuel des réformes de l'état et des économies budgétaires.

    Les élus du pays de Fayence s'emploient à trouver une solution pour poursuivre ce festival sous une forme nouvelle.

    RépondreSupprimer
  5. "douteux pas pour tous, soyez sans crainte"..
    LYS TORIQUE...

    RépondreSupprimer
  6. LYS TORRRRIQUE méconnait le premier festival de l'ANDOUILLE à CALLIAN... après tout, il en faut pour tous les goûts.
    JEAN RIGOL ANKHOR

    RépondreSupprimer
  7. Nul doute que vous serez aux premières loges.

    RépondreSupprimer
  8. Lys Torrique confirme avoir réservé une "loge" comme d'hab !!

    RépondreSupprimer
  9. Les vedettes ne sont pas dans les loges mais sur la scène !

    RépondreSupprimer

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.