vendredi, juillet 03, 2015

Travaux forestiers sur la D37 route de Mons à la sortie de Callian

Travaux forestiers sur la D37 route de Mons à la sortie de Callian.
Des travaux forestiers ont eu lieu en juin sur la route de Mons (photo). Il s'agit du débroussaillement obligatoire à 15m de part et d'autre de la route. Ce que je critique c'est que l'on n'ait pas utilisé ce bois pour produire de la plaquette bois de chauffage. Au lieu de le débiter et de le laisser sur place à la disposition des passants. Les branchages de débardage ont été déchiquetés et enlevés; les remanants laissés sur place pour la reproduction. Je déplore que l'on ne progresse aucunement sur la mise en place de la filière bois en pays de Fayence.
Plus: - Sur la filière bois en pays de Fayence

4 commentaires:

  1. Travaux forestiers ?

    C'est bien la première fois que nous voyons ça .

    Abattre des arbres ?

    Du grand n'importe quoi . Puis laisser les branchages dangereux pour le feu en bord de route ?

    On s'interroge .

    Alan .

    RépondreSupprimer
  2. Je pensais que les écolos interdisaient l'abattage des arbres ! Curieux là ils ne manifestent pas.
    Michel GRAILLE

    RépondreSupprimer
  3. Comme quoi il faut se méfier des pensées simplistes.

    RépondreSupprimer
  4. Je pense que débroussailler, nettoyer, n'est pas une mauvaise chose. Le danger d'incendie sur des espaces boisés denses le long des routes implique de la prévention: réduire la biomasse susceptible de prendre le feu et de s'étendre aux habitations voisines avant que les pompiers et les canadairs n'aient pu intervenir. Sur le plan économique et écologique ce n'est pas mauvais non plus. Cela relève de la gestion intelligente de la forêt. Les arbres matures ne sequestrent plus de CO2. Les couper pour les utiliser en papeterie, en bois de charpente, en bûches ou en plaquettes bois pour le chauffage est intelligent. Et cela régnère la forêt et la capacité de sequestration du CO2. Mais il faut le faire de manière "intelligente" en bonne connaissance des espèces et des méthodes. Les grands espaces forestiers sont soumis à l'obligation d'avoir un plan de gestion forestier (PGF). Evidemment comme toujours, l'État impose mais n'applique pas à lui même - c'est vrai notamment pour les grands espaces forestiers dont Callian est le propriétaire foncier. Je note aussi une nette évolution dans les méthodes employées (*). En 2003 si ma mémoire est bonne, on avait débroussaillé de part et d'autre de la route de Mons au delà du quartier Fontenouille où j'habite en montant vers Mons. On avait alors utilisé une machine à déchiqueter - une grosse machine équipée d'une chaine marine - un véritable désastre. Ça n'avait pas coûté cher au département.
    (*) Comme quoi, l'ONF notre expert forestier apprend, puisque c'est sous son contrôle que se font les opérations!

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.

Mais les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme; merci d'indiquer un pseudo en début ou fin de commentaire pour faciliter les échanges.