jeudi, février 04, 2016

Montauroux: à propos du ré-aménagement des terrains à proximité de la caserne des pompiers.

J'ose relancer mes réflexions et demander aux lecteurs leur sentiment; c'est à propos du réaménagement des terrains à proximité de la caserne des pompiers à Montauroux. La commune veut "un retour aux sources" ce qui signifie remettre ces terrains en culture pour la production de "roses de mai" à destination de producteurs de parfums de Grasse (variété prisée). Ces terrains appartiennent à la commune. Leur remise en culture a pour but, selon la commune,  à rendre l'accès au pays de Fayence plus attrayant.
Après aménagement, les terrains seraient loués à deux agriculteurs qui se sont montrés intéressés au projet et prêts à investir de leur côté, une fois le réaménagement réalisé selon leurs voeux. Les travaux en cours - aux frais de la commune  consistent en des apports de terre agricole. Vu l'importance des apports en épaisseur et en volume on peut se demander quel en est le coût et ce que sera le retour en termes de fermages.
Du point de vue coût, ce sont des tonnes qui sont transportées par l'entreprise locale Didier Pugnères. La terre a dû être extraite et produite quelque part. Au prix d'environ 30€/tonne cela se calcule aisément au vu du volume mis en place (1m3 de terre = #1.65t). Le retour en termes d'attrait pour les visiteurs et touristes n'est pas quantifiable.
 On peut aussi se demander si d'autres besoins ne seraient pas à satisfaire, notamment l'aménagement des zones d'activités pour en faciliter les accès, les rendre plus agréables et attirer visiteurs et touristes.
 Plus: Ni jardin bio ni aire de jeux mais terrain de culture de roses de mai pour les parfumeries de Grasse.

5 commentaires:

  1. Je ne comprends cet apport de terre car il y a 60ans la terre présente suffisait à la culture ?
    On peut comprendre que l'action de la commune en apport de terre aura fait au moins le bonheur du transporteur et ou vendeur !

    RépondreSupprimer
  2. On peut se poser aussi une question concernant ce type de plantation pour embellir l'entrée de la commune car ce sont des roses de mai et elles ne fleurissent qu'un bon mois ! donc la partie florale étant limitée dans le temps, les touristes ne pourront pas en profiter et le restant du temps ce ne sera que 2 ha de rosiers sans fleurs ! Et ces 2 ha ne feront pas vivre ni un ni plusieurs agriculteurs, car la rose même de Mai n'a pas la valeur marchande du cannabis

    RépondreSupprimer
  3. Bien sûr on ne peut pas comprendre sans qu'on vous explique toute l'histoire. C'est ce que j'ai fait ce matin. Et figurez vous que la gendarmerie était là en même temps que moi, leur curiosité éveillée. J'ai l'explication mais je la donnerai après quelques commentaires. Suspense donc.

    RépondreSupprimer
  4. Oh la les gendarmes auraient il des soupçons de vol de terre ? Où enquêtent sur modification du sol naturel en l'absence d'autorisation étatique ? ou pour des risque de glissement de terre en cas de fortes pluies ?
    Ou surveille si ce sera bien des rosiers et non du cannabis ?

    RépondreSupprimer
  5. On peut comprendre que les gendarmes s'inquiète lorsque l'on lit l'article sur le magazine de la mairie " terrain dédié à des rosiers" et que l'on voit des tonnes de terre rapportées ? alors que le rosier se contente d'une terre ordinaire !

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes les bienvenus pour partager ici vos commentaires sur la vie du pays de Fayence. Liberté de penser, de commenter et de s'exprimer, est un des fondements d'une vraie démocratie; celle qui permet le bonheur et la prospérité des peuples par la qualité des institutions et leur mode de fonctionnement. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie des propos. Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs, mais j'en suis seul pénalement responsable.

Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme; mais je me réserve de supprimer ou modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus ou sans rapport avec le billet: propos racistes, attaques et invectives personnelles, propos insultants, injurieux, diffamatoires...

Je recommande d'utiliser l'option nom/url. Le champ url est lien vers un site web ou une photo; il est facultatif, il peut rester vide.