samedi, janvier 06, 2018

Aldi Montauroux: rumeur: le magasin hard discount serait en voie de fermeture


J'apprends par "qu'est ce qui se passe dans le canton de Fayence" que les propriétaires ce magasin hard discount implanté à Montauroux depuis 1998 auraient décidé de fermer l'établissement. Il y a six personnes concernées; la direction leur proposerait des mutations vers d'autres magasins Aldi de la région.


ALDI est une chaîne de supermarchés hard-discount originellement domiciliée en Allemagne (lien). Le groupe est une entreprise familiale, fondée en 1913 dans un quartier populaire à Essen par Anna Albrecht.

J'entends dire que ce serait la localisation et les difficultés d'accès au magasin depuis la RD562 qui seraient avancées, ce qui expliquerait  le chiffre d'affaires insuffisant. Cela montre que l'aménagement de cette RD562 avec ses contre allées participe aux causes qui limitent les affaires des commerçants. Une des causes en effet. Mais voyez aussi l'abondance de l'offre commerciale, en matière de produits alimentaires: Leclerc, Carrefour Market, Intermarché, Super U, pour les grands; Aldi, Lidl pour les hard discounters. Et  encore les Casinos dans les centres villages. Une concurrence féroce sur les produits offerts, les prix, les têtes de rayons... Concurrence due à une abondance d'offre dans un pays à population de 28000 habitants dispersée en 9 villages, et disposant à proximité - Grasse, Mandelieu, Antibes Saint-Raphaël, Fréjus ... d'une offre encore plus abondante et diversifiée. Ce problème d'accès et de surabondance est aussi le cas pour Marcel Bio et ce sera aussi  le cas pour le future Blachère. (Cf. réf 5 Commerce en pays de Fayence)

Je rappelle que c'est la commission Attali en 2008 dont le rapporteur était un certain Emmanuel Macron, qui avait préconisé la multiplication des grandes surfaces pour qu'il y ait plus de concurrence et ainsi plus de pouvoir d'achat sic! J'avais publié en son temps ce billet.

L'aménagement de la RD562, un chapelet de zones séparées,  du rond point de la Barrière jusq'au rond point Agora, n'est pas une réussite; c'est un leitmotiv de ce blog. C'est l'héritage de trente ans de gestion séparée et concurrente des communes de Montauroux et de Callian, bien avant Cavallier et Bottero. Les trente glorieuses et le retour des citadin après 1968 (cf. réf  4). Seule Agora est une zone commerciale concentrée, séparée de la D562, et accessible grâce au giratoire du même nom. Idem le centre Leclerc et en face le centre  Espace.... mais ce dernier soufre d'une conception ancienne et j'ai du mal - faute de connaissances commerciales  en ce domaine - à comprendre sa désaffection.

L'extrêmité ouest du plan Occidental où se trouve Aldi est effectivement très difficile d'accès si on vient de l'est; faut aller au rond-point Leclerc et revenir. Et pour en sortir c'est pire.

Aldi comme Lidl est un des hard discounters allemands. Ils touchent une certaine clientèle attirée par les prix bas... mais ils souffrent  toujours d'une  image bas de gamme (cf. réf 1 et 2). Une image que ces enseignes cherchent à modifier pour attirer davantage de clients.

Clients habituels, satisfaits de l'enseigne, cliquez et signez  cette pétition.  Affaire à suivre donc.


Plus:
  1. Les enseignes du hard discount cherchent la recette pour faire revenir les clients
  2. L'étrange déroute du hard discount
  3. Pourtant Lidl et Aldi résistent bien en France
  4. Mon analyse de la situation en 2006 n'a pas pris beaucoup de rides
  5. Commerce en pays de Fayence: étude de la CCI du Var présentée en F&C le 1/7/2017

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ce blog est ouvert à la contradiction par la voie de commentaires. Je tiens ce blog depuis fin 2005; je n'ai aucune ambition ni politique ni de notoriété. C'est mon travail de retraité pour la collectivité. Tout lecteur peut commenter sous email valide ou sous son nom. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie.
- Je modère tous les commentaires pour éviter le spam et d'autres entrées malheureuses possibles.
- Cela peut prendre un certain temps avant que votre commentaire n'apparaisse, surtout si je suis en déplacement.
- Je n'autorise pas les attaques personnelles. Je considère cependant que ces attaques sont différentes des attaques contre des idées soutenues par des personnes. Si vous souhaitez attaquer des idées, c'est bien, mais vous devez alors fournir des arguments et vous engager dans la discussion.
- Je n'autorise pas les commentaires susceptibles d'être diffamatoires (au mieux que je puisse juger car je ne suis pas juriste) ou qui utilisent un langage excessif qui n'est pas nécessaire pour l'argumentation présentée.
- Veuillez ne pas publier de liens vers des publicités - le commentaire sera simplement supprimé.
- Je suis pour la liberté d'expression, mais il faut être pertinent. La pertinence est mesurée par la façon dont le commentaire s'apparente au sujet du billet auquel le commentaire s'adresse. Si vous voulez juste parler de quelque chose, créez votre propre blog. Mais puisqu'il s'agit de mon blog, je vous invite à partager mon point de vue ou à rebondir sur les points de vue enregistrés par d'autres commentaires. Pour ou contre c'est bien.
- Je considère aussi que la liberté d'expression porte la responsabilité d'être le propriétaire de cette parole.

J'ai noté que ceux qui tombent dans les attaques personnelles (que je supprime) le font de manière anonyme... Ensuite, ils ont l'audace de suggérer que j'exerce la censure.