jeudi, décembre 29, 2005

Communiqué de l'APCE (Association Cantonale pour la Protection de l'Environnement)

Jeudi 29 Décembre 2005 à 19 h 00 , à la Mairie de Saint Paul en Forêt.

Un des points de l' ordre du jour est: "Délibération sur la modification simplifiée du POS".

Il serait important d'être un certain nombre pour signifier la poursuite de la mobilisation contre ce projet.

4 commentaires:

  1. Merci Daniel pour cette information, qui montre, si besoin en était encore
    le peu de considération qu'ont nos élus pour les pauvres citoyens que nous
    sommes!
    Comment en même pas 15 jours + Noël au milieu, le commissaire enquêteur a t
    il pu faire son rapport sur une enquête publique d'une telle importance,
    avec un grand nombre de remarques faites par des dizaines de personnes? On
    se fout de la gueule du monde!
    Vraiment le Maire de St Paul veut boucler à la va vite son dossier avant le
    31 décembre, par crainte que l'oseille ne tombe pas dans l'escarcelle.
    Pourtant:
    "Le projet de loi Borloo (ENL) adopté en première lecture par le Sénat le 26
    novembre 2005 et transmis à l'Assemblée Nationale le 29 novembre dernier
    prévoît en effet de proroger cette date jusqu'au 1er janvier 2010.
    Le texte est ainsi libellé:
    II. - Au quatrième alinéa (b) de l'article L. 123-19 du même code, les mots
    : « 1er janvier 2006 » sont remplacés par les mots : « 1er janvier 2010 sous
    réserve, lorsque le plan répond aux conditions définies par le 4° de
    l'article L. 121-10, de l'application de la procédure prévue aux articles L.
    121-11 et suivants ».
    Mais il est vrai que l'AN n'a pas encore adopté le texte et que donc les
    décrets d'applications ne peuvent pas sortir.
    Je ne pourrai pas être présent jeudi soir, l'important est de "récupérer" le
    rapport du commissaire enquêteur avec son avis motivé.
    Bonne fin d'année à tous.
    Michel

    RépondreSupprimer
  2. Le Conseil Municipal de St Paul, convoqué par le Maire, doit délibérer ce soir 29/12/2005 sur "la révision simplifiée du POS" pour permettre la réalisation de la ZAC, comportant Golfs et autres équipements sportifs et surtout villas résidentielles de grand luxe.

    Il est démontré une fois de plus que les enquêtes d'utilité publiques ne sont que les étapes d'une procédure à respecter, mais que les élus n'en tiennent aucun compte, s'estimant forts de leur mandat et de leurs électeurs. En l'occurrence, l'EUP de St Paul s'est terminée le 15 décembre au soir. Le commissaire enquêteur se donnait un mois pour remettre son rapport. Si le 1 décembre, le nombre d'interventions d'habitants n'était que de 21, émanant pour la plupart de golfeurs désireux de bénéficier de conditions d'accès favorisé aux golfs, le 15 décembre plus de 50 interventions d'associations et de personnes s'étaient exprimées, la plupart en vive opposition au projet.

    A mon avis, ce projet, n'a pas d'autre objet que de transformer toujours plus d'espace naturel en villas résidentielles destinées aux populations les plus favorisées, étrangères et françaises. Les golfs, les équipements sportifs, et même les logements pour locaux actifs, ne sont que prétextes pour le justifier.

    Ne tenant aucun compte de l'EUP ni du rapport du CE dont il n'a finalement que faire, le Maire de St Paul veut faire passer la révision du POS en force avant la fin de cette année, comme si il s'était engagé vis à vis de ses électeurs et surtout du promoteur.

    La mobilisation des habitants opposés à ce projet est donc un test. En effet, si les habitants du pays de Fayence sont en majorité opposés à la transformation continuelle de leur espace en urbanisation sauvage, zones d'activité, parkings, béton, macadam, résidences de luxe, etc... le seul moyen pour eux est de s'exprimer lors de tentatives de modifications de POS. C'est ce qu'il convient de faire ce soir 29/12/2005 en assistant au conseil municipal de St Paul en Forêt. Soyons le plus nombreux possible.

    RépondreSupprimer
  3. Je viens de voir que la réponse que j'ai faite à Daniel COLOMBO vient d'être publiée sur le Blog; comme vous je souhaite que beaucoup de gens se mobilisent sur cette question malgré la période des fêtes.
    De mon point de vu, si le conseil municipal approuve cette révision simplifiée, il conviendra sûrement de saisir le TA ou tout au moins le Préfet dans un premier temps. Se posera alors la question: QUI engagera le bras de fer ?
    Malgré une mise au ralenti de mon activité, j'observe néanmoins une veille permanente.
    Cordialement
    Bonne fin d'année pour vous et votre famille.
    Michel COULOMB

    RépondreSupprimer
  4. Oui je pense avec vous qu'il faudra saisir le TA et le préfet. Cette affaire doit être un test de mobilisation.

    Lisez le document de la Safer vers lequel j'ai mis le lien. Ce document a fini par me convaincre de l'absolue nécessité de réagir avant qu'il ne soit trop tard.
    Evidemment, certains diront que nous sommes comme ceux qui s'opposaient naguère au chemin de fer dans nos campagnes... Mais là nous avons atteint une telle ampleur dans la démesure... Notez que chez les Anglais, les Allemends, les Hollandais et les Scandinaves, la transformation de l'espace naturel est beaucoup plus encadrée... De sorte que les plus favorisés d'entre eux viennent chez nous où les élus sont prêts à tout leur donner... Mais le coût à payer c'est à nous les contribuables; et la perte de notre espace, la croissance des centres commerciaux, des parkings, des panneaux publicitaires, la faillite des petits commerces, le prix exhorbitant des terrains et des logements....

    Tout cela se fait subrepticement, sans que les gens s'en rendent compte... Il faut donc mobiliser les habitants et se compter....

    RépondreSupprimer

Ce blog est ouvert à la contradiction par la voie de commentaires. Je tiens ce blog depuis fin 2005; je n'ai aucune ambition ni politique ni de notoriété. C'est mon travail de retraité pour la collectivité. Tout lecteur peut commenter sous email valide ou sous son nom. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie.
- Je modère tous les commentaires pour éviter le spam et d'autres entrées malheureuses possibles.
- Cela peut prendre un certain temps avant que votre commentaire n'apparaisse, surtout si je suis en déplacement.
- Je n'autorise pas les attaques personnelles. Je considère cependant que ces attaques sont différentes des attaques contre des idées soutenues par des personnes. Si vous souhaitez attaquer des idées, c'est bien, mais vous devez alors fournir des arguments et vous engager dans la discussion.
- Je n'autorise pas les commentaires susceptibles d'être diffamatoires (au mieux que je puisse juger car je ne suis pas juriste) ou qui utilisent un langage excessif qui n'est pas nécessaire pour l'argumentation présentée.
- Veuillez ne pas publier de liens vers des publicités - le commentaire sera simplement supprimé.
- Je suis pour la liberté d'expression, mais il faut être pertinent. La pertinence est mesurée par la façon dont le commentaire s'apparente au sujet du billet auquel le commentaire s'adresse. Si vous voulez juste parler de quelque chose, créez votre propre blog. Mais puisqu'il s'agit de mon blog, je vous invite à partager mon point de vue ou à rebondir sur les points de vue enregistrés par d'autres commentaires. Pour ou contre c'est bien.
- Je considère aussi que la liberté d'expression porte la responsabilité d'être le propriétaire de cette parole.

J'ai noté que ceux qui tombent dans les attaques personnelles (que je supprime) le font de manière anonyme... Ensuite, ils ont l'audace de suggérer que j'exerce la censure.