jeudi, février 23, 2006

Au sujet de l'eau dans le pays de Fayence

J'ai reçu la lettre suivante de Claude B.
>>>>>>>>>>>>>>
"Cher Monsieur,
Merci pour vos infos. Mais à mon avis on y trouve trop de sujets qui diluent notre énergie. Pour moi c`est l`eau.

L`eau, savez-vous que sur le chemin de Fondurane il y a des travaux? L`eau de la barrière à Montauroux va couler vers Fréjus. Que vont devenir nos sources? Qui autorise ce pompage? Combien d`eau va couler/minute. Ou en est le niveau d`eau sous terre.
Que va devenir la nature. Les feux de forêt? Prix des incendies, prix d`un canal vers St Croix. Pourquoi ne pas venir voir ces travaux à Fondurane.? Pourquoi ne pas raccorder nos villages au barrage de St croix? là où l`eau est abondante. Il n`y aurait( parai-il) plus que quelques Km à construire pour faire la connexion.

C`est dur de plaire à tout le monde. Bien sincèrement. Claude B."
>>>>>>>>>>

Cette lettre m'a amené à faire un dossier sur l'eau, autre point chaud du pays de Fayence.

3 commentaires:

  1. Bonjour;

    Réponse à Mr Claude B.

    D'abord nous nous réjouissons de faire connaissance par courriel avec des personnes qui s¹intéressent à la vie de notre canton. Cette lettre appelle pour nous les commentaires suivants :

    - Bien sûr que l¹eau est un des problèmes essentiels sur notre canton (et aussi pour la planète)
    - Trop de sujets qui diluent notre énergie : Ce n¹est pas le blog qui invente les problèmes mais ce sont les problèmes qui sont malheureusement trop nombreux sur notre canton.
    . Golf de Saint Paul (le 1/4 de la commune) avec une surface construite de 70.000M2.
    . RD 101 qui va saccager un des derniers massifs forestiers de notre canton.
    . Saccage des abords de la RD 562 par des hangards hideux , un bric à brac de commerces sans schéma d¹urbanisme , gigantisme et monstruosité d'une grande surface en bordure de la route (sans réaction de la part des élus et des associations) et mitage généralisé des paysages......
    . Urbanisation démentielle et pas de logements pour nos jeunes (et les actifs) etc. etc....
    . Retard considérable dans la création d¹une communauté de communes qui aurait dû permettre, entre autre, une meilleure cohérence de l¹aménagement du territoire.
    ( Liste hélas non exhaustive).

    - Quant à la liaison Ste Croix / St Cassien il faudrait savoir si les habitants de la région de Ste Croix sont d'accord ? quel sera son coût ? qui paiera ? (le consommateur par une augmentation du prix de l'eau évidemment). Cette arrivée massive d¹eau ne sera t-elle pas un moyen pour poursuivre une urbanisation déjà trop importante ( taux de croissance de la population près de 6% ces dernières années)

    En fait nous pensons que chaque personne sensible aux problèmes de notre canton doit s¹investir là où elle est le plus intéressée et où elle pense pouvoir être le plus efficace.

    Bien sincèrement Maryse et Daniel

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Pierre,
    Je réponds à votre message d'hier concernant le forage de la Barrière à
    Montauroux. Vous pouvez le faire suivre à qui vous voudrez.
    Je connais Claude B. et nous avons eu déjà à maintes reprises des
    discussions sur l'eau. Sa crainte, à tort ou à raison, est que le forage de la
    Barrière, en vidant la nappe phréatique, cause des dépressions dans les couches
    alluvionnaires. Ces dépressions pourraient entraîner l'eau du lac de St
    Cassien vers le lieu de pompage ainsi que les sources jaillissantes, notamment
    celle de la Foux à Fondurane. Cette source était à l'origine exploitée par les
    romains pour alimenter la ville de Fréjus avant celle du Neïssoun à Mons. Il a
    peut-être raison. Il affirme qu'avant la mise en eau du lac de St Cassien,
    aucune étude poussée concernant le colmatage de failles et déperditions n'a été
    effectuée. Si cela était, la dépression causée par le forage accentuerait
    ces failles et pertes vers la plaine de Montauroux et ce serait certainement
    irréversible. Des indications techniques figurent dans mon blog, je ne suis
    pas hydrogéologue et je dois reconnaître que le manque d'information peut
    laisser envisager toutes hypothèses: _http://lepoilalenvers.blogspot.com/_
    (http://lepoilalenvers.blogspot.com/) (pour l'instant farci de publicités mais il
    suffit d'attendre quelques secondes, elles disparaissent. Dans quelques jours
    un site hors-pub l'hébergera).
    Je reste convaincu malgré tout que ce forage est utile pour les communes de
    la vallée du Reyran et de l'Argens mais que l'on peut, en ce qui concerne
    notre canton se passer des services de la Société du Canal de Provence. François
    Cavallier l'a bien expliqué lors de ses récentes interventions; eau trop
    chère, nécessitant un filtrage,etc...D'ailleurs ce n'est pas du tout le même
    débat. L'eau du forage de la Barrière ne remplacera en rien l'approvisionnement
    des communes du Pays de Fayence.
    Je reste à votre disposition pour de plus amples informations.
    Très cordialement,


    Robert et Michèle

    RépondreSupprimer
  3. L`eau: Ca y est On va pomper aux pieds de nos villages l`eau du sous sol pour la vendre aux villes de la côte.

    Plus le forage est profond, plus la surface drainée est large. Les sources vont tarir. La sécheresse du sous sol va éliminer une grande partie des végétaux.

    Les incendies vont ravager les forêts et nos jardins.

    Le fond du lac va se situer à 50 Mètres plus haut que la crépine de pompage. Nul ne peut prévoir comment va se déplacer l`eau sous terre. Pas une seule goutte d`eau pompée ne reviendra arroser nos terres et éventuellement retourner dans notre sous sol.

    Nous savons que plus au Nord il y a des lacs et de l`eau en excès.

    Les Romains en l`an 50 ont eu le courage de capter les eaux de Mons
    pour la ville de Fréjus.

    RépondreSupprimer

Ce blog est ouvert à la contradiction par la voie de commentaires. Je tiens ce blog depuis fin 2005; je n'ai aucune ambition ni politique ni de notoriété. C'est mon travail de retraité pour la collectivité. Tout lecteur peut commenter sous email valide ou sous son nom. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie.
- Je modère tous les commentaires pour éviter le spam et d'autres entrées malheureuses possibles.
- Cela peut prendre un certain temps avant que votre commentaire n'apparaisse, surtout si je suis en déplacement.
- Je n'autorise pas les attaques personnelles. Je considère cependant que ces attaques sont différentes des attaques contre des idées soutenues par des personnes. Si vous souhaitez attaquer des idées, c'est bien, mais vous devez alors fournir des arguments et vous engager dans la discussion.
- Je n'autorise pas les commentaires susceptibles d'être diffamatoires (au mieux que je puisse juger car je ne suis pas juriste) ou qui utilisent un langage excessif qui n'est pas nécessaire pour l'argumentation présentée.
- Veuillez ne pas publier de liens vers des publicités - le commentaire sera simplement supprimé.
- Je suis pour la liberté d'expression, mais il faut être pertinent. La pertinence est mesurée par la façon dont le commentaire s'apparente au sujet du billet auquel le commentaire s'adresse. Si vous voulez juste parler de quelque chose, créez votre propre blog. Mais puisqu'il s'agit de mon blog, je vous invite à partager mon point de vue ou à rebondir sur les points de vue enregistrés par d'autres commentaires. Pour ou contre c'est bien.
- Je considère aussi que la liberté d'expression porte la responsabilité d'être le propriétaire de cette parole.

J'ai noté que ceux qui tombent dans les attaques personnelles (que je supprime) le font de manière anonyme... Ensuite, ils ont l'audace de suggérer que j'exerce la censure.