dimanche, juillet 23, 2006

Conseil municipal de Montauroux

La prochaine réunion du Conseil Municipal de Montauroux aura lieu le mardi 25 juillet 2006 à 18h à la Mairie, salle du Conseil (voir l'ordre du jour communiqué par Martine Dupeuble, conseillère municipale non majoritaire). Il est question principalement de la nomination des délégués de la commune à la structure communautaire. Il y a aussi conseil municipal à Fayence (voir ordre du jour et le commentaire à ce message).

Les commentaires des conseillers municipaux "non majoritaires" sont particulièrement intéressants. Il semble plus que probable que la structure intercommunautaire ne comprendra que des élus "majoritaires". Cela pose, selon moi, la question du mode de scrutin des élections municipales, dans un contexte nouveau. J'aborde cette question dans ce dossier. Cliquer ici.

1 commentaire:

  1. Bonsoir Martine,
    nous aussi nous avons un conseil municipal mardi soir (voir ordre du jour).
    Si comme vous nous avons la question du Contrat de territoire, par contre nous n'avons pas la désignation des Conseillers communautaires: surprenant!
    Pour ce qui est du contrat de territoire, comme tu le dis si justement: (Contrat de Territoire qui a été élaboré sans concertation aucune avec les Conseiller(e)s Municipaux de Mtx. Et cela est vrai aussi dans d'autres communes du Canton ... Mais il faut le voter. C'est un sacré pas en avant dans la réflexion et une bonne piste pour l'avenir du développement (durable?!) du Canton de Fayence.) et pourtant il faut le voter tout en demandant des explications sur son élaboration ( le diagnostic), son contenu (qui a fait quoi?), la conférence de territoire et à quand et dans quelles conditions la signature. Ne pas oublier de rappeler qu'élaborer un contrat pluri annuel avec des engagements forts pour des équipes en fin de mandat, c'est peut être hypothéquer les marges de manoeuvres des futurs élus ...
    Pour ce qui est de l'élection des conseillers communautaires, tu as raison, il faut faire vibrer la fibre de la raison et montrer que sur la question de l'intercommunalité, les groupes non majoritaires ont plus souvent que les autres été les meneurs et ont montré leur véritable volonté de travailler dans un esprit communautaire, par ce que c'est notre état d'esprit! ... alors, c'est tout naturellement et au delà même sur simple respect de la démocratie, que nous avons notre place en tant que titulaires , car je vois bien le coup où l'on nous propose une place de suppléant ...
    Affaire à suivre, vous allez servir de test!!!!!!!!!!!!
    Bises aux dames et poignée de main aux autres.

    Michel COULOMB
    06.07.02.84.30

    RépondreSupprimer

Ce blog est ouvert à la contradiction par la voie de commentaires. Je tiens ce blog depuis fin 2005; je n'ai aucune ambition ni politique ni de notoriété. C'est mon travail de retraité pour la collectivité. Tout lecteur peut commenter sous email valide ou sous son nom. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie.
- Je modère tous les commentaires pour éviter le spam et d'autres entrées malheureuses possibles.
- Cela peut prendre un certain temps avant que votre commentaire n'apparaisse, surtout si je suis en déplacement.
- Je n'autorise pas les attaques personnelles. Je considère cependant que ces attaques sont différentes des attaques contre des idées soutenues par des personnes. Si vous souhaitez attaquer des idées, c'est bien, mais vous devez alors fournir des arguments et vous engager dans la discussion.
- Je n'autorise pas les commentaires susceptibles d'être diffamatoires (au mieux que je puisse juger car je ne suis pas juriste) ou qui utilisent un langage excessif qui n'est pas nécessaire pour l'argumentation présentée.
- Veuillez ne pas publier de liens vers des publicités - le commentaire sera simplement supprimé.
- Je suis pour la liberté d'expression, mais il faut être pertinent. La pertinence est mesurée par la façon dont le commentaire s'apparente au sujet du billet auquel le commentaire s'adresse. Si vous voulez juste parler de quelque chose, créez votre propre blog. Mais puisqu'il s'agit de mon blog, je vous invite à partager mon point de vue ou à rebondir sur les points de vue enregistrés par d'autres commentaires. Pour ou contre c'est bien.
- Je considère aussi que la liberté d'expression porte la responsabilité d'être le propriétaire de cette parole.

J'ai noté que ceux qui tombent dans les attaques personnelles (que je supprime) le font de manière anonyme... Ensuite, ils ont l'audace de suggérer que j'exerce la censure.