dimanche, novembre 19, 2006

A propos de l'anonymat des commentaires

François Cavallier et certains lecteurs du blog fustigent l'anonymat des commentaires.

12 commentaires:

  1. Je pense le plus sérieusement du monde que pour Monsieur Cavallier, l'anonymat ou pas des intervenants sur ce blog n'est pas sa préoccupation. Ce qui est "juteux" pour Monsieur Cavallier, c'est qu'on cause de lui sur ces blogs. Lorsqu'on aura compris comment nous sommes manipulés par les élus, nous pourrons envisager une démocratie. C'est ce que je pense. Et je le dis

    Gavroche

    (que l'on ne me tienne pas grief d'utiliser un pseudo nous rapportant à un autre pseudo, celui d'un enfant assassiné)

    RépondreSupprimer
  2. en tout cas, s'il fait parler de lui, maire et conseiller général, il se montre sous un visage bien particulier...

    RépondreSupprimer
  3. "en politique, l'important, c'est qu'on parle de nous" dixit un élu du peuple. Qui plus est, dans le climat politico actuel du Var ou il est bien perçu de casser du contestataire... gaucho qui plus est s'en prendre à des "énergumènes" ne peut qu'apporter de l'eau au moulin... car ne croyez pas, cher anonyme, que l'information parue sur ce blof se limite aux personnes le fréquentant... malgré tous les pogrés fait en communication... le "téléphone arabe" (pardonnez moi l'expression) fonctionne toujours à merveille.

    RépondreSupprimer
  4. Moi, c'est Courbet J.L. de St Paul. Si on est tous d'accord pour accepter les critiques, même et surtout en fonction du style qui n'est que l'expression de la "personnalité" de chacun...alors on peut tout dire. Parce que tout ce qu'on dit, à cette condition , se rapproche de ce qu'on pense être la vérité. Cela devient intéressant.

    Moi, je veux bien jouer le jeu à condition qu'un connard ne m'attaque pas en justice" ou autre merde. Sinon, j'me barre.

    Si tout le monde accepte ces conditions, les échanges vont devenir beaucoup plus riches...

    Si j'ai envie de "m.." à Môssieur le conseiller général, je le dirai. J'éspère que lui aussi. Je ne sais pas si les autres élus savent lire, alors!!! Alors là, ça va me plaire.......

    Quant à l'anonymat, je respecte les gens restant anonymes. C'est la preuve qu'on vit sous une liberté plus que précaire. Plutôt élastique.

    Mon choix à moi: Je préfère passer pour un con connu qu'un anonyme malin ou perfide.

    A plus. C.J.L.

    RépondreSupprimer
  5. Respectez seulement la charte du blog: pas d'injures, pas d'invectives, pas de propos racistes, .... en infraction avec la loi sur la presse de 1881.

    RépondreSupprimer
  6. Cet outil est destiné à échanger des idées, à informer les personnes qui le souhaitent…….
    Mais il n’est pas là pour polémiquer ni ouvrir des débats interminables qui finissent par des débordements non souhaitables et laissés à l’appréciation du webmaster qui a le droit et le devoir de remettre de l’ordre dans l’expression des commentaires qui doivent comme indiqués en tête du blog, être courtois et non agressifs.
    Des forums existent pour ces débats sans limites d’invectives ou d’agressions, sous la seule responsabilité des commentateurs.

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour ce commentaire. On continue. Les débats et reflexions de ce WE ont été intéressants..
    Le Forum est aussi soumis au respect de la loi sur la presse et l'administrateur en est responsable pénalement.

    RépondreSupprimer
  8. Pour la premiére fois je parle dans votre blog que je découvre de temps en temps et là je trouve que certains auteurs sont dans la campagne" élective" à l'image de l'actualité télévisé .
    C'est à dire au ras des paquerettes.
    Et pourquoi vous ne prennez pas la place de ceux que vous critiquez ?


    Exemples:
    Moi, je veux bien jouer le jeu à condition qu'un connard ne m'attaque pas en justice" ou autre merde. Sinon, j'me barre.

    Si j'ai envie de "m.." à Môssieur le conseiller général, je le dirai. J'éspère que lui aussi. Je ne sais pas si les autres élus savent lire, alors!!! Alors là, ça va me plaire.......
    Ce qui est "juteux" pour Monsieur Cavallier, c'est qu'on cause de lui sur ces blogs.

    "CA PLANE PAS HAUT DANS LE PAYS DE FAYENCE" patrie du vol à voile

    La canarde du "basvar"

    RépondreSupprimer
  9. Michèle a dit :

    Cet outil est destiné à échanger des idées, à informer les personnes qui le souhaitent…….
    Mais il n’est pas là pour polémiquer ni ouvrir des débats interminables qui finissent par des débordements non souhaitables et laissés à l’appréciation du webmaster qui a le droit et le devoir de remettre de l’ordre dans l’expression des commentaires qui doivent comme indiqués en tête du blog, être courtois et non agressifs.
    Des forums existent pour ces débats sans limites d’invectives ou d’agressions, sous la seule responsabilité des commentateurs.

    réponse :

    Le débat que nous souhaitons pour que vive la démocratie comporte aussi le risque d'avoir comme interloccuteurs des personnes dont l'expression est différente à la notre. Peut se dire démocrate et exclure du débat ces personnes au prétexte qu'elles s'expriment avec des mots qui ne sont pas nos mots ? La est toute la question pour les démocrates. Les mots et les "maux" vont de pair et en ce sens, je crois que toute chose peut être dite sous une forme ou sous une autre sans que nous ayons à commenter la forme mais uniquement le fond, à condition bien sur de ne pas entrer en infraction avec la loi sur la presse de 1881 évoquée par Pierre. Si nous refusons sur ce blog des personnes qui ne s'expriment pas comme nous, alors nous sommes de piètres démocrates pour ne pas dire des despotes.
    En résumé, oui cette outil est destiné à échanger des idées. Aussi je forumule le voeu pour que nos préjugés ne nous privent jamais des idées de tous.
    Merci
    Gavroche

    RépondreSupprimer
  10. Je partage à 100% le point de vue du commentaire anonyme du 20/11/2006 13h06. et encore, j'ai modéré le Si j'ai envie de dire "m.." car le m.. était en clair. Stricto sensu je n'aurais pas du le faire. Mais que voulez vous, c'est la loi de ce genre de publication. Que faut-il faire?; supprimer ou corriger les commentaires qui ne plaisent pas, ceux qui sont mal rédigés dans la forme, dans l'orthographe et la syntaxe?, ceux qui ne sont pas logiques (de mon point de vue?);
    Non les gens sont comme ils sont; il faut s'accepter comme cela. Sinon cesser d'animer ce blog. Je m'astreins donc à être vigilant et à ne supprimer que ce qui est contraire à la charte et à la loi sur la presse de 1881.

    Mais tout ce débat sur l'anoymat des commentaires, a été utile, je le crois.
    Cordialement

    RépondreSupprimer
  11. autre réflexion, si quelqu'un rédige un commentaire et que je ne le publie pas, alors qu'il n'y a rien qui l'interdise, ie. respect de la charte et de la loi sur la presse, alors cette personne peut légitimement penser que les dés sont pipés. Si j'ai créé ce blog c'est pour qu'il soit visité et lu. Non dans une perspective électorale ou d'ambition personnelle (à mon âge) mais pour contribuer, modestement mais avec détermination, à la vie collective de ce canton où je vis depuis bientôt dix ans. J'espère que vous continuerez à visiter et à commenter.

    Enfin, "modérer" n'est pas corriger, mais "publier ou ne pas publier"; tel est ma consigne.

    Cordialement

    RépondreSupprimer
  12. Encore un détail technique sur le "comment se fait la modération des commentaires"; cette info devrait donner confiance aux visiteurs. Voir la suite en cliquant ici.

    RépondreSupprimer