jeudi, novembre 13, 2008

Les "travailleurs pauvres" de plus en plus nombreux en France; mais pour les autres "devenez propriétaire au soleil"!


Voir la suite.

5 commentaires:

  1. On aurait pu titrer "les travailleurs pauvres" de + en + nombreux dans le canton de Fayence aussi. depuis quelques mois nous rencontrons tous les jours des personnes de tous âges, jeunes diplômés, personnes malades, anciens commerçants ou chef d'entreprise pme pmi retraitées, qui n'ont pas de quoi se loger et qui cherchent du travail, prêt à prendre n'importe quoi, pour pouvoir subsister dans leurs mobiles homes des campings locaux. C'est hallucinant ! Que font nos services sociaux ? que font nos élus, où sont les hébergements sociaux ou bien à qui les donne t on ?

    il y a aussi des RMIstes tricheurs, professionnels, depuis des années qui refusent le travail qu'on leur propose : ce mi temps du smig est donné et suivi par les conseils généraux donc plus d'obligation de pointer, ni de recherche d'emploi.. et çà bosse au black à côté . vraiment on marche sur la tête de tous côtés

    RépondreSupprimer
  2. Quand le travailleur pauvre dont vous parlez qu'il soit commerçant, artisan, chef d'entreprise, jeunes diplômés, personnes malades n'en peuvent plus d'être pris pour des billes et manger les miettes, ils finissent au rmi... et travaillent au black. Ne tirons donc pas sur l'ambulance SVP

    RépondreSupprimer
  3. je n'ai pas dit que tous les rmi'stes étaient des tricheurs, j'ai parlé des rmistes professionnels, ceux qui touchent volontairement depuis 7 voir 8 ans, que l'on rencontre pour un emploi car l'assistante sociale du conseil général les envoie dans des associations ... et qui repartent non sans avoir auparavant précisé qu'is préfèrent rester pénards au rmis car l'anpe ne leur demande plus rien ! l'ambulance reste utile pour ceux qui sont honnetes avec la société, même si elle ne le leur rend pas

    RépondreSupprimer
  4. j'ai été très surpris de lire dans var matin que la seule association de Montauroux "au coeur des saison" a distribué + de 30.000 € de colis alimentaires en 10 ans dans notre canton; c'est vraiment tres grave ce qui se passe chez nous

    RépondreSupprimer
  5. il faut savoir qu'il est plus facile d'être suivi par les services de l'anpe que par les assistantes sociales du conseil général bien plus intransigeantes avec le èrémiste que l'est le conseiller d'orientation avec le chômeur.
    Secondo, les èrémistes professionnels le sont depuis plus de 10 ans; Ils sont pour la plupart sdf. Si vous voyez un avantage dans ce professionnalisme, faites le savoir aux médias.

    RépondreSupprimer

Ce blog est ouvert à la contradiction par la voie de commentaires. Je tiens ce blog depuis fin 2005; je n'ai aucune ambition ni politique ni de notoriété. C'est mon travail de retraité pour la collectivité. Tout lecteur peut commenter sous email valide ou sous son nom. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie.
- Je modère tous les commentaires pour éviter le spam et d'autres entrées malheureuses possibles.
- Cela peut prendre un certain temps avant que votre commentaire n'apparaisse, surtout si je suis en déplacement.
- Je n'autorise pas les attaques personnelles. Je considère cependant que ces attaques sont différentes des attaques contre des idées soutenues par des personnes. Si vous souhaitez attaquer des idées, c'est bien, mais vous devez alors fournir des arguments et vous engager dans la discussion.
- Je n'autorise pas les commentaires susceptibles d'être diffamatoires (au mieux que je puisse juger car je ne suis pas juriste) ou qui utilisent un langage excessif qui n'est pas nécessaire pour l'argumentation présentée.
- Veuillez ne pas publier de liens vers des publicités - le commentaire sera simplement supprimé.
- Je suis pour la liberté d'expression, mais il faut être pertinent. La pertinence est mesurée par la façon dont le commentaire s'apparente au sujet du billet auquel le commentaire s'adresse. Si vous voulez juste parler de quelque chose, créez votre propre blog. Mais puisqu'il s'agit de mon blog, je vous invite à partager mon point de vue ou à rebondir sur les points de vue enregistrés par d'autres commentaires. Pour ou contre c'est bien.
- Je considère aussi que la liberté d'expression porte la responsabilité d'être le propriétaire de cette parole.

J'ai noté que ceux qui tombent dans les attaques personnelles (que je supprime) le font de manière anonyme... Ensuite, ils ont l'audace de suggérer que j'exerce la censure.