jeudi, décembre 31, 2009

Sondage IFOP pour "la Croix"; la pratique religieuse en France


La France reste majoritairement catholique, mais moins pratiquante; une perception de la réalité loin de ce débat idiot sur l'identité nationale... Lire.

2 commentaires:

  1. Je ne suis pas certain que cette enquête soit un reflet de la réalité.Les chiffres , sans doute, mais le commentaire est pas mal tiré par les cheveux.
    Comme vous le savez, en France, les statistiques officielles sur les appartenances religieuses sont interdites, laicité oblige.Cette enquête est donc au mieux un sondage.
    Curieusement, pas un mot sur l'Islam, seconde religion en France, dit-on et avec un taux de pratique autrement plus élevé.
    Enfin ,qualifier de catholiques des personnes qui vont à l'église pour 3 évènements de leur vie,n'est pas pertinent.
    Du coup, le commentaire du 2°§ du chapitre le" Troisième cercle" est franchement une rigolade, car affirmer que parce que quelques catholiques pensent comme la majorité des français est la preuve de l'influence de l'Eglise sur notre société est une faute de raisonnement.
    Mais bon, on avait bien compris qu'il s'agissait d'un plaidoyer pro domo pour une tradition en voie de disparition.
    Il faut souhaiter qu'on ne va pas aussi suprimer la philo en classe terminale.
    Charles D

    RépondreSupprimer
  2. 3 % se rendant à l'église pour prier me semble correspondre à la réalité.
    Mais être chrétien ne nécessite pas d'aller enrichir un état dans l'état. Enfin, il me semble

    RépondreSupprimer

Ce blog est ouvert à la contradiction par la voie de commentaires. Je tiens ce blog depuis fin 2005; je n'ai aucune ambition ni politique ni de notoriété. C'est mon travail de retraité pour la collectivité. Tout lecteur peut commenter sous email valide ou sous son nom. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie.
- Je modère tous les commentaires pour éviter le spam et d'autres entrées malheureuses possibles.
- Cela peut prendre un certain temps avant que votre commentaire n'apparaisse, surtout si je suis en déplacement.
- Je n'autorise pas les attaques personnelles. Je considère cependant que ces attaques sont différentes des attaques contre des idées soutenues par des personnes. Si vous souhaitez attaquer des idées, c'est bien, mais vous devez alors fournir des arguments et vous engager dans la discussion.
- Je n'autorise pas les commentaires susceptibles d'être diffamatoires (au mieux que je puisse juger car je ne suis pas juriste) ou qui utilisent un langage excessif qui n'est pas nécessaire pour l'argumentation présentée.
- Veuillez ne pas publier de liens vers des publicités - le commentaire sera simplement supprimé.
- Je suis pour la liberté d'expression, mais il faut être pertinent. La pertinence est mesurée par la façon dont le commentaire s'apparente au sujet du billet auquel le commentaire s'adresse. Si vous voulez juste parler de quelque chose, créez votre propre blog. Mais puisqu'il s'agit de mon blog, je vous invite à partager mon point de vue ou à rebondir sur les points de vue enregistrés par d'autres commentaires. Pour ou contre c'est bien.
- Je considère aussi que la liberté d'expression porte la responsabilité d'être le propriétaire de cette parole.

J'ai noté que ceux qui tombent dans les attaques personnelles (que je supprime) le font de manière anonyme... Ensuite, ils ont l'audace de suggérer que j'exerce la censure.