jeudi, avril 08, 2010

pays de Fayence; Callian et Fonsante : Suite...


Fonsante, propriété de la commune de Callian sur le territoire de la commune de Tanneron, fait son retour sur le devant de la scène. Deux communautés, celle de l'agglomération de Fréjus/Saint-Raphaël et celle des huit communes du pays de Fayence, ont décidé en janvier 2009, la création d'un syndicat mixte. Il s'agissait de prendre pour la réhabilitation de cette friche industrielle, une initiative d'intérêt commun. Pressentie pour y adhérer, la commune des Adrets a décliné l'invitation au terme d'une réflexion qui lui a pris quatorze mois et qui s'est exprimée juste avant les élections régionales, par la mise en circulation d'une pétition. Lire...

3 commentaires:

  1. les termes de la pétition montrent de nombreuses zones d'ignorance, en effet...
    sylvain

    RépondreSupprimer
  2. on est vraiment dans un drôle de pays! un maire qui met 14 mois à répondre à une proposition; un autre maire et syndicat en gestation qui attendent 14 mois une réponse; on se fout vraiment de notre g....

    RépondreSupprimer
  3. Un projet de cette envergure tel celui décrit dans votre explication ne me séduit pas non plus. Il représente une trop grosse unité pour un site aussi sensible et le traitement des boues et recyclage des matériaux du BTP n'est pas en effet, sans nuisances olfactives et poussièreuses.

    Avec ou sans unité d'hébergement pour ses salariés, un centre de recyclage des 3E provenant des seuls villages du pays de fayence et des adrets me semble approprié au site et convenir aux besoins de ces villages afin qu'eux même n'aillent pas faire chez les autres ce qu'ils ne souhaitent pas pour eux.

    C'est il me semble cette réflexion que devrait avoir Monsieur le Maire des Adrets qui pourrait alors la proposer fermement au syndicat mixte bien évidemment en expliquant d'abord ce qu'est le traitement des 3E aux adréchois et en recueillant l'avis de tous ceux ci.

    Claquer la porte et laisser le syndicat mixte décider sans lui ne peut qu'attiser les craintes légitimes des adréchois.

    Ce nouveau dossier fonsante est une nouvelle preuve que concerter et négocier n'a jamais été le crédo du Maire des Adrets, spécialiste des coups montés en "épingle" et grande gueule quant il s'agit de cacher qu'en fait, il ne travaille pas les dossiers.

    sylvain

    RépondreSupprimer

Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-après: propos racistes, attaques et invectives personnelles.