jeudi, avril 01, 2010

Syndicat Mixte pour l'Aménagement et l'Exploitation du Centre Vol à Voile | Ville de Fayence


Rappel: → Par convention signée avec le ministre chargé de l'Aviation Civile le 26 décembre 2006, et conformément à la loi n° 2004-809 du 13 août 2004, le Syndicat mixte est devenu propriétaire, depuis le 31 décembre 2006, de l'emprise de l'aérodrome, des constructions et des équipements... La mairie de Fayence met l'accent sur ses vues concernant l'évolution de cette plateforme pour les habitants du canton:
- tournoi des As du vol à voile,
- réflexion pour des cellules photovoltaïques sur les bâtiments
- zone réservée aux activités aériennes
- zone d'ouverture au public (cheminement piétonnier autour de la plate-forme)
- restriction possible pour les écoles ULM et hélicoptères
- implantation du Relais Solidarité
- budget pour une étude des nuisances sonores
- école départementale de planeurs
- académie pour les élèves des écoles supérieures
Voir le CR de la réunion du syndicat mixte de l'aérodrome du 30 mars 2010.

5 commentaires:

  1. bonjour,
    desolé, mais votre lien vers le CR ne marche pas !!
    Merci

    RépondreSupprimer
  2. Merci d'avoir signalé le défaut de ce lien; c'est corrigé maintenant.

    RépondreSupprimer
  3. Que de blabla et encore du blabla
    Il est vrai que tout cela n'est que de la politique, donc du blabla.
    Ce qui est factuel pour la deuxième année consécutive l'école départementale de vol à voile a été arrêtée par manque d'argent pour continuer la formation des élèves.

    RépondreSupprimer
  4. Ah bon, la formation des élèves a été arrêtée faute d'argent? Est ce a dire que les dits élèves apprenaient gratuitement, les frais étant supportés par ailleurs? Il me semble que dans la situation désastreuse où se trouve notre pays, il y a autre chose a financer que les loisirs de certains. Ne trouvez vous pas?

    RépondreSupprimer
  5. C'EST VRAI QUELLE TRISTE SITUATION QUE CET AERODROME QUI NOUS POURRIT LA VIE

    RépondreSupprimer

Ce blog est ouvert à la contradiction par la voie de commentaires. Je tiens ce blog depuis fin 2005; je n'ai aucune ambition ni politique ni de notoriété. C'est mon travail de retraité pour la collectivité. Tout lecteur peut commenter sous email valide ou sous son nom. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie.
- Je modère tous les commentaires pour éviter le spam et d'autres entrées malheureuses possibles.
- Cela peut prendre un certain temps avant que votre commentaire n'apparaisse, surtout si je suis en déplacement.
- Je n'autorise pas les attaques personnelles. Je considère cependant que ces attaques sont différentes des attaques contre des idées soutenues par des personnes. Si vous souhaitez attaquer des idées, c'est bien, mais vous devez alors fournir des arguments et vous engager dans la discussion.
- Je n'autorise pas les commentaires susceptibles d'être diffamatoires (au mieux que je puisse juger car je ne suis pas juriste) ou qui utilisent un langage excessif qui n'est pas nécessaire pour l'argumentation présentée.
- Veuillez ne pas publier de liens vers des publicités - le commentaire sera simplement supprimé.
- Je suis pour la liberté d'expression, mais il faut être pertinent. La pertinence est mesurée par la façon dont le commentaire s'apparente au sujet du billet auquel le commentaire s'adresse. Si vous voulez juste parler de quelque chose, créez votre propre blog. Mais puisqu'il s'agit de mon blog, je vous invite à partager mon point de vue ou à rebondir sur les points de vue enregistrés par d'autres commentaires. Pour ou contre c'est bien.
- Je considère aussi que la liberté d'expression porte la responsabilité d'être le propriétaire de cette parole.

J'ai noté que ceux qui tombent dans les attaques personnelles (que je supprime) le font de manière anonyme... Ensuite, ils ont l'audace de suggérer que j'exerce la censure.