mardi, février 21, 2012

Catherine KINTZLER vote MELENCHON - Le blog de fdgvar8eme

Ce billet de Catherine Kinzler philosophe fait suite à cette info parue dans les dernières nouvelles d'Alsace DNA. L'Alsace fut sous administration allemande de 1870 à 1918 (un demi siècle)... Le concordat et le statut hors "séparation de l'église et de l'état" de 1905 vient de là et les alsaciens y sont majoritairement attachés.

« J'ai appris par la presse (Les Dernières nouvelles d'Alsace, 13 février) le contenu de votre lettre aux représentants des cultes en Alsace-Moselle. Il ne s'agit pas d'une simple entorse à la laïcité, mais d'une destruction programmée de celle-ci. Vous déclarez en effet vouloir conforter le régime concordataire en le reconnaissant au niveau constitutionnel. Vous vous contentez de constitutionnaliser, parallèlement, l'article 1 de la loi de 1905, ce qui est inutile, mais en excluant l'article 2 (qui interdit la reconnaissance et le financement des cultes) de la constitutionnalisation, vous ouvrez sciemment la voie à tous les "toilettages". On croirait lire le rapport Machelon ! Je suis plus que déçue, consternée par ce virage délibéré vers un régime anti-laïque qui acclimate le communautarisme et la reconnaissance officielle des religions par la possibilité avouée de leur financement public. Lire.

4 commentaires:

  1. Qu'elle vote mélanchon, c'est son droit. Mais qu'elle ne vienne pas, comme son idole venir bouffer à la gamelle. Au fait avec le battage, les affiches et tout le bazar qu'il engage, qui le finance ce mélanchon? Il semble que personne ne s'interroge a ce sujet comme a bien d'autres sujets le concernant d'ailleurs.
    C'est une chose de cracher sa bile, c'en est une autre de présenter des solutions autres que des co..eries.

    RépondreSupprimer
  2. il faut avoir le courage de ses opinions mon cher anonyme
    j'ai d'ailleurs remarqué que les anonymes annonent les mêmes lieux communs
    pour répondre a une de tes questions QUI LE FINANCE ?
    comme tous les autres il aura un compte de campagne

    nona

    RépondreSupprimer
  3. aNONA.
    C'est bien dans le style gauchiste qui est le votre de suggérer que les anonymes qui ne sont pas de votre avis ne sont pas bons. Vous même avec un nom de "guerre" - NONA-, ne vous mouillez pas beaucoup sur ce plan et puisque vous êtes si bien, donnez donc votre identité complète, ensuite, nous verrons. De même vous évitez de répondre a la question du financement de votre pitre qui promet a tous ceux qui ne sont pas de son avis le sort des vendéens en 1797. Lui qui fustige tellement ceux qui gagnent d'ailleurs moins que lui - il faut le faire - ne dit pas qui paie son barnum et ses affiches partout. Le barratin du "compte de campagne", c'est du flan, le compte en question doit être alimenté, et par qui ou quoi? Avant d'être éventuellement remboursé en partie avec NOTRE FRIC. Il est bon de clarifier les choses, en plus de ne penser qu'a bouffer à la gamelle. Mettez ça dans votre poche et votre mouchoir par dessus! RE ANONYME .

    RépondreSupprimer
  4. Nous avons bonne mine avec ces "rouges", les seuls en Europe, mais venus tout droit du clan socialiste actuel. Nous avons bonne mine avec ces relais de journalistes de gauche toute, les permiers qui plus tard passeront à la trappe.. ouf, il y a encore de l'espoir.
    JEAN PLEUR.

    RépondreSupprimer

Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-après: propos racistes, attaques et invectives personnelles.