lundi, septembre 24, 2012

A propos du très haut débit en pays de Fayence.

La connexion internet à très haut débit THD dans toute la France a été une promesse de campagne de Hollande [lien]; cela entre dans le cadre du SNAN (schéma national d'aménagement numérique) [lien]. L'application locale sont les schémas départementaux territoriaux d'aménagement numérique SDTAN [lien], dont notre conseiller général FC nous a informés dans son blog.

Le très haut débit THD est une connexion internet à débit supérieur à celui de l'adsl actuel; la définition en est imprécise car il s'agit d'une offre alternative et commerciale [en savoir plus]. En effet, la technologie du THD nécessite la fibre optique ou le cable desservant les habitations, donc des investissements importants en ces réseaux par les opérateurs, Orange, Bouygues, SFR, Free, Numéricable (principal fournisseur en villes), ainsi que le satellite ... et des clients qui s'abonnent à ces services à des prix couvrant les coûts.

L'équipement en fibres optiques ou en cable est forcément problématique dans les zones moins densément peuplées et rurales. C'est là qu'on trouve un inconvénient important de notre mode de développement en pays de Fayence avec l'habitat très dispersé. Cela signifie que des investissements plus importants sont nécessaires  pour desservir un ensemble d'habitations dispersées sur de grands espaces, et des abonnés possibles moins nombreux pour les opérateurs. En l'absence d'investissements faits par les opérateurs, il faudrait compter sur l'État, cad. le département et les communes pour les faire ce qui est impossible. Ce n'est pas l'objet de l'État, heureusement pour nos taxes, ni des SDTAN de se substituer aux opérateurs privés. De surcroit, les habitants du pays de Fayence sont-ils très demandeurs de THD aujourd'hui, sachant que 30% des logements sont des résidences secondaires?

De ce qui précède, je ne vois pas le THD - fibre optique et cable style numéricable - s'implanter en pays de Fayence prioritairement ni rapidement. Ce n'est pas la présentation extraite du blog de FC qui me convinc du contraire. Mieux vaut consacrer son énergie à d'autres priorités, l'aménagement de la plaine par exemple.

Voici les liens que j'ai consultés pour écrire ce post.

2 commentaires:

  1. Votre commentaire est totalement erroné :
    1 – Les résidences secondaires et principales ont le droit à un accès internet décent, comme l'eau, le gaz et l'électricité
    2 – Le THD n'est pas uniquement la fibre optique et le cable. Des solutions existent et financées par des subventions voir la solution de Verdon-Mont-Major par exemple (http://dadslcf.org/Verdon.htm)
    3 – L'aspect économique ne vous concerne apparement pas : la dévalorisation des biens (trouvez un repreneur ou un locataire pour un bien immobilier non connecté!) la fuite des touristes, le télétravail impossible etc....
    «  Evoluer ou mourir ! »

    RépondreSupprimer
  2. d'accord; la situation évolue.

    RépondreSupprimer

Ce blog est ouvert à la contradiction par la voie de commentaires. Je tiens ce blog depuis fin 2005; je n'ai aucune ambition ni politique ni de notoriété. C'est mon travail de retraité pour la collectivité. Tout lecteur peut commenter sous email valide ou sous son nom. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie.
- Je modère tous les commentaires pour éviter le spam et d'autres entrées malheureuses possibles.
- Cela peut prendre un certain temps avant que votre commentaire n'apparaisse, surtout si je suis en déplacement.
- Je n'autorise pas les attaques personnelles. Je considère cependant que ces attaques sont différentes des attaques contre des idées soutenues par des personnes. Si vous souhaitez attaquer des idées, c'est bien, mais vous devez alors fournir des arguments et vous engager dans la discussion.
- Je n'autorise pas les commentaires susceptibles d'être diffamatoires (au mieux que je puisse juger car je ne suis pas juriste) ou qui utilisent un langage excessif qui n'est pas nécessaire pour l'argumentation présentée.
- Veuillez ne pas publier de liens vers des publicités - le commentaire sera simplement supprimé.
- Je suis pour la liberté d'expression, mais il faut être pertinent. La pertinence est mesurée par la façon dont le commentaire s'apparente au sujet du billet auquel le commentaire s'adresse. Si vous voulez juste parler de quelque chose, créez votre propre blog. Mais puisqu'il s'agit de mon blog, je vous invite à partager mon point de vue ou à rebondir sur les points de vue enregistrés par d'autres commentaires. Pour ou contre c'est bien.
- Je considère aussi que la liberté d'expression porte la responsabilité d'être le propriétaire de cette parole.

J'ai noté que ceux qui tombent dans les attaques personnelles (que je supprime) le font de manière anonyme... Ensuite, ils ont l'audace de suggérer que j'exerce la censure.