lundi, juillet 08, 2013

Huit grands patrons s’alarment du décrochage de l’économie française, Idées & Débats


Préoccupés par le décrochage de l’économie française, les patrons de PSA Peugeot Citroën, EADS, Sanofi, Air Liquide, Saint-Gobain, Solvay, Publicis Worlwide et du Conseil mondial de l’énergie, tous membres du Cercle de l’industrie, proposent dans un point de vue aux « Echos » leurs pistes de réformes pour redresser la barre. ... Suite...

3 commentaires:

  1. Fini de rêver... dure dure la réalité.. mon père déjà s'alarmait, craignant une guerre... pour l'instant les instigateurs se sont réfugiés dans l'OR, en attendant le pire, si rien ne viens changer une vie bancale.
    Faut encore y croire en faisant le tri SELECTIF sur nos dirigeants !!!
    A bientôt les amis.

    RépondreSupprimer
  2. Notre super affaire VALOUREC dirigée de main de maître par
    Philippe CROUZET un de nos grands patrons, marié avec Sylvie HUBAC directrice de cabinet de F. HOLLANDE. Normalement tout baigne, sauf une autre histoire de pédalo...enfin de BATHO...
    virée de bord, sous les yeux justes humides des ECOLOS, mais compensation suprême un plan de plusieurs milliards pour calmer les esprits... comment voulez vous qu'on s'y retrouve ???
    PAGNOLESQUE

    RépondreSupprimer
  3. Le livret A.. (au secours), au moment ou le gouvernement MOSCOVICI décide un taux à 1.25 alors qu'il était prévu UN POUR CENT (sic), le brave homme, sitôt fait sitôt dit, revient vers des banquiers malmenés (?) pour se faire pardonner leur octroie sur cette manne livret A une "avance" de trente milliards... à des conditions très avantageuses. Voilà une belle démocratie de l'été,
    une véritable CARAMBOUILLE - il faudra espérer une réaction des français - sans quoi, le pigeon une fois plumé, farci d'illusion perdue, finira dans la poubelle. Cette fois la curiosité l'emporte car après le mariage pour tous.... l'enc..atoire généralisé...
    JEAN SERRE LAIFEZ.

    RépondreSupprimer

Ce blog est ouvert à la contradiction par la voie de commentaires. Je tiens ce blog depuis fin 2005; je n'ai aucune ambition ni politique ni de notoriété. C'est mon travail de retraité pour la collectivité. Tout lecteur peut commenter sous email valide ou sous son nom. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie.
- Je modère tous les commentaires pour éviter le spam et d'autres entrées malheureuses possibles.
- Cela peut prendre un certain temps avant que votre commentaire n'apparaisse, surtout si je suis en déplacement.
- Je n'autorise pas les attaques personnelles. Je considère cependant que ces attaques sont différentes des attaques contre des idées soutenues par des personnes. Si vous souhaitez attaquer des idées, c'est bien, mais vous devez alors fournir des arguments et vous engager dans la discussion.
- Je n'autorise pas les commentaires susceptibles d'être diffamatoires (au mieux que je puisse juger car je ne suis pas juriste) ou qui utilisent un langage excessif qui n'est pas nécessaire pour l'argumentation présentée.
- Veuillez ne pas publier de liens vers des publicités - le commentaire sera simplement supprimé.
- Je suis pour la liberté d'expression, mais il faut être pertinent. La pertinence est mesurée par la façon dont le commentaire s'apparente au sujet du billet auquel le commentaire s'adresse. Si vous voulez juste parler de quelque chose, créez votre propre blog. Mais puisqu'il s'agit de mon blog, je vous invite à partager mon point de vue ou à rebondir sur les points de vue enregistrés par d'autres commentaires. Pour ou contre c'est bien.
- Je considère aussi que la liberté d'expression porte la responsabilité d'être le propriétaire de cette parole.

J'ai noté que ceux qui tombent dans les attaques personnelles (que je supprime) le font de manière anonyme... Ensuite, ils ont l'audace de suggérer que j'exerce la censure.