vendredi, décembre 06, 2013

Le Var perd vingt cantons: un redécoupage qui fait mal | Var | Var-Matin

Vingt-trois cantons au lieu de 43 mais le même nombre d’élus : à peine connue, la nouvelle carte des cantons du Var soulève colère et indignation à droite.
On se doutait bien que ça allait chauffer. Mais là, c'est carrément incandescent. La nouvelle carte des cantons vient de tomber, sur un terrain déjà chauffé à blanc. Celui des conseils généraux qui ne savent plus, depuis quelque temps comment parer les coups. Financièrement asphyxiés et inquiets pour leur avenir, les Départements, du moins ceux présidés par la droite, étaient déjà très remontés contre un gouvernement, encore un, qu'ils soupçonnent de vouloir leur peau. Le redécoupage électoral vient donc en rajouter une couche.... Suite...

- En savoir plus.

4 commentaires:

  1. Bonjour, on perd notre identité ! CANTON DE ROQUEBRUNE… !!!!
    J’espère que notre conseiller général va tout faire pour représenter le Pays de Fayence dans ce nouveau canton,

    RépondreSupprimer
  2. Nous devons nous battre pour conserver notre identité et rester aussi logique, redecouper pour diminuer les élus on au aurait pu comprendre !!! mais là moitié de cantons et même nombre d'élus pour
    la bonne conscience socialiste de la parité .....on part vraiment en "barigoule"

    RépondreSupprimer
  3. Les cantons définis depuis la révolution étaient tels que le chef lieu se trouvait à une journée de cheval de tout point. D'où le découpage territorial par surface. Immuable dans le temps donc et indépendant du nombre d'habitants, ce qui conduit à une sous représentation des cantons les plus peuplés, si on considère le critère population plus important dans les choix politiques. A contrario, le découpage par population rend les zones rurales, à population plus faible, moins représentées que les zones plus peuplées puisqu'il faut plus de communes pour atteindre la moyenne de population requise. Mais les populations varieront dans le temps.

    Les présidents de CG défendent la peréquation des ressources entre les cantons et leurs communes. Voyez l'énorme canton de Flayosc au Nord du département du Var. Ce redécoupage ne changera rien au mille feuilles administratif et je ne vois pas là d'économies possibles dans les dépenses publiques.

    RépondreSupprimer
  4. JEAN RIGOL ANKHOR devant ces décideurs incapables de se résoudre à faire de sérieuses économies, après le millefeuille, l'éclair au chocolat bien entendu, en attendant la crêpe finale.

    RépondreSupprimer

Ce blog est ouvert à la contradiction par la voie de commentaires. Je tiens ce blog depuis fin 2005; je n'ai aucune ambition ni politique ni de notoriété. C'est mon travail de retraité pour la collectivité. Tout lecteur peut commenter sous email valide ou sous son nom. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie.
- Je modère tous les commentaires pour éviter le spam et d'autres entrées malheureuses possibles.
- Cela peut prendre un certain temps avant que votre commentaire n'apparaisse, surtout si je suis en déplacement.
- Je n'autorise pas les attaques personnelles. Je considère cependant que ces attaques sont différentes des attaques contre des idées soutenues par des personnes. Si vous souhaitez attaquer des idées, c'est bien, mais vous devez alors fournir des arguments et vous engager dans la discussion.
- Je n'autorise pas les commentaires susceptibles d'être diffamatoires (au mieux que je puisse juger car je ne suis pas juriste) ou qui utilisent un langage excessif qui n'est pas nécessaire pour l'argumentation présentée.
- Veuillez ne pas publier de liens vers des publicités - le commentaire sera simplement supprimé.
- Je suis pour la liberté d'expression, mais il faut être pertinent. La pertinence est mesurée par la façon dont le commentaire s'apparente au sujet du billet auquel le commentaire s'adresse. Si vous voulez juste parler de quelque chose, créez votre propre blog. Mais puisqu'il s'agit de mon blog, je vous invite à partager mon point de vue ou à rebondir sur les points de vue enregistrés par d'autres commentaires. Pour ou contre c'est bien.
- Je considère aussi que la liberté d'expression porte la responsabilité d'être le propriétaire de cette parole.

J'ai noté que ceux qui tombent dans les attaques personnelles (que je supprime) le font de manière anonyme... Ensuite, ils ont l'audace de suggérer que j'exerce la censure.