jeudi, octobre 29, 2015

Fondurane; un site commercial qui a du mal à se remplir.


Montauroux Fondurane
Ça a du mal a se remplir.

6 commentaires:

  1. Cette opération est un véritable "fiasco" comme l'ensemble de la politique de développement économique de la plaine et ça continue!!!
    Et que l'on nous prétexte pas la création d'emplois ou plutôt de "sous- emplois " qui sont tellement bien payés que les personnes n'arrivent pas à en vivre et se loger.

    RépondreSupprimer
  2. Parler de fiasco pour ce site c'est dire le ressenti de tout le monde. Mais cela appelle plus de réflexion. Il s'agit d'un investisseur privé qui a obtenu le permis de construire en son temps par la municipalité Bottero. C'est un investissement financé par du crédit bancaire à un taux faible favorisé par la politique monétaire laxiste dont l'objet est de relancer la "croassance"! Voilà maintenant un actif quasiment inutilisé qui a donc une valeur de marché inférieure à son coût de réalisation. Un actif qui pèse négativement sur le bilan de la banque qui a prêté l'argent et sur celui de l'investisseur car son apport de capital est parti en fumée. Voilà le fiasco... Multipliez cela à l'ensemble de l'économie et vous avez la cause de tous nos maux actuels! des banques qui ayant prêté sans discernement, se retrouvent avec des bilans dégradés, puis l'austérité imposée aux contribuables pour sauver les banques qui ont pris de mauvaises décisions ou par les banques qui ne prêtent plus aux PME/PMI... d'où une économie qui stagne et le chômage massif.

    RépondreSupprimer
  3. pauvres banques accusées dans la même phrase de prêter sans discernement et de ne pas prêter... et de leur imputer toute la misère du monde.

    peut être un peu simpliste non?

    RépondreSupprimer
  4. C'est pourtant bien ce que disent des experts économistes comme Nouriel Roubini et plus récemment Philippe Legrain dans son livre majeur "European Spring". Legrain a été conseiller indépendant de Barroso de 2011 à 2014 [lien]... Il avait conseillé avec son équipe d'obliger les banques à assainir leurs bilans en supprimant leurs mauvais actifs et en se recapitalisant. Il n'a pas été suivi. On a préféré sauver les banques et faire des banques zombies dit-il. Voir aussi de Nouriel Roubini "Les régimes dystopiques de l'Europe".

    RépondreSupprimer
  5. La famille CLINTON imposait aux banques de prêter, sans discernement, au taux zéro, à tout le monde, y compris aux chômeurs. Reprenant cette bonne idée, nos élus, veulent relancer le bâtiment avec cette belle idée américaine.
    Mais au fait, n'y a t il pas eu une sacré crise de l'immobilier par la suite ?
    Doit on continuer à s'endetter à ce point ? qui va payer ? qui réagit en ce moment ? Y a t il un pilote dans l'avion ? ALLO ! WIN !

    RépondreSupprimer

Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-après: propos racistes, attaques et invectives personnelles.