mardi, août 15, 2017

A propos de l'eau en pays de Fayence... Suite...

Callian est sous restriction d'eau depuis le 7 août, par un arrêté du maire (lien). Celui-ci voudrait que les autres communes adoptent un arrêté similaire.

Mais à mon sens ce dispositif est plus symbolique qu'efficace. Restrictions de 10h à 18h jusqu'au 31 août reconductible. Certes, les employés municipaux ne nettoient pas les rues à grands jets d'eau  durant les heures de service, d'où une économie réelle; mais les gens n'arrosent pas en plein soleil.  Donc l'arrosage des jardins et des pelouses, comme  la mise à niveau des piscines après lavage du filtre à sable ou après évaporation en plein soleil,  attendra le soir.

A mon sens un dispositif plus efficace serait de faire payer l'eau en fonction de sa rareté, par des tarifs été et hiver et progressifs. Peu chère pour les premiers m3 sur la base d'une consommation de 200 litres par jour et par personne, et devenant de plus en plus chère par tranches. Disons trois tranches: jusqu'à 250m3 par an, puis  250-500m3 (*) et au delà de 500m3. Calculez, 500m3 par an c'est l'équivalent de 7 personnes (**).

Ce dispositif pourrait être adopté après le transfert de la compétence eau à la CdC en 2020.

(*) L'idée pose évidemment problème pour ceux qui cultivent un jardin potager.
(**) Pelouses et arrosages excessifs de plantes non méditérranéennes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.