dimanche, octobre 08, 2017

Force et Confiance accès aux soins en pays de Fayence (suite)

Une  réponse à Patrick Rouverand qui me tacle sur Facebook


Vous disputez sans doute que je dise que le pays de Fayence n'est pas en voie de désertification médicale. 18 médecins généralistes alors que, selon vous,  il en faudrait 32; vous soulignez l'âge de la démographie médicale actuelle (% des plus de 55 ans), les départs à la retraite et les remplacements;... Suite...

2 commentaires:

  1. Encore faut il que l'ARS ait la volonté et les moyens de financer une maison médicale sur notre territoire et sur quelle base. Si c'est pour faire comme avec le CLIC, une association avec un budget financé par des subventions qui tardent à venir, ce qui entraine des frais financiers conséquents pour l'association et ensuite devoir demander des rajouts de subventions aux collectivités territoriales locales (ComCom, mairie) c'est pour moi une dépense dangereuse à mettre en place. D'autre part si maison médicale il y a, elle ne devrait fonctionner que pendant les heures de gardes c'est-à-dire de 20h à 8h du matin et certainement pas en dehors, afin d'éviter l'appropriation des locaux par un groupe y compris le groupe initiateur.

    RépondreSupprimer
  2. Parfaitement d'accord avec le commentaire de l'anonyme du 8

    RépondreSupprimer

Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-après: propos racistes, attaques et invectives personnelles.