jeudi, février 08, 2018

A propos du Nouveau Journal du pays de Fayence.

L'affaire des palmiers infestés par le charançon rouge m'a incité à rechercher les articles publiés sur  le sujet par Jean Gault et Gérard Gelay. J'en ai trouvé cinq. Ouf, c'était un vrai travail. Il m'a fallu parcourir les pdf des archives du NJ  
 36 numéros depuis le premier à l'automne 2008.   pdf au format A3, petits caractères, alternance des couleurs sur le même texte, graphisme compliqué... 

Le NJ new look faisait suite à 24 lettres trimestrielles de Montauroux  de juillet 2001 à juin 2007. Les voici.  Format A4, plus courts, graphismes plus simples mais devenant aussi plus compliqués.

Le NJ est-il victime de son succès? Mon parcours du combattant dans les archives révèle que le NJ New Look, comme la lettre de Montauroux,  constituent une base d'informations locales. Des articles envoyés par un grand nombre d'habitants du pays de Fayence sur pratiquement tous les sujets. Du poil à gratter de gauche pour les élus bien sûr - c'est parfois nécessaire, des opinions et des points de vues, contestables et contestés, mais du bon et parfois du très bon: culture, histoire locale, traditions...

Le NJ veut évoluer. Ses coûts de fonctionnement deviennent lourds; ils veulent se faire doter d'une subvention du ministère de la culture; ils ne veulent toujours pas d'une subvention de la ComCom (c'est tabou depuis le Clos de Montauroux).

Il est dommage qu'ils ne veuillent pas passer vraiment à l'heure de l'internet. Le site web, récent, est pour l'essentiel, un assemblage des pdf publiés depuis juin 2001. Il est impossible d'y faire une recherche par mots clés, par sujet, ou par rubriques. J'avais proposé la création d'un blog du même genre que celui-ci que j'anime depuis 2005; cela a été refusé.

Le numéro hiver 2018, diffusé aux membres à jour de leur cotisation, est accompagné d'un "courrier important" que voici.   Il est demandé un avis sur le sujet d'une demande de subvention du ministère de la culture "Fonds de soutien aux médias d'information sociale de proximité". Voici mon avis. 
A chacun de donner le sien, car le Nouveau Journal doit être un des médias qui comptent en pays de Fayence.



1 commentaire:

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.